Sujet
auteur
le 29 mars à 10:52

Emmanuel Macron (En marche) : « je demanderai un bilan à 6 mois »

Moto Magazine / Motomag.com a interrogé les candidats à la présidence de la République sur leur volonté de poursuivre la privatisation du contrôle routier enclenchée avec les voitures-radars. Voici la réponse d’Emmanuel Macron, candidat d’En marche.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
stem

le 6 avril à 04:18

Emmanuel Macron (En marche) : « je demanderai un bilan à 6 mois »

Tout d’abord bravo à Moto Magazine, à ma connaissance seule revue moto à interroger les candidats sur leur positionnement par rapport à ce sujet, ce qui amène à se poser la question du pourquoi d’une telle attitude de la presse spécialisée par rapport à ce monde politique bien vérolé .... On sait au moins désormais que les institutionnels UMPS (car pour Fillon, on peut partir du principe que qui ne dit mot consent ...), en plus d’une méconnaissance profonde du sujet, ont bien compris l’opportunité que représente cette répression en terme de rentabilité et que leur seul problème sera de se poser la question de savoir comment faire pour augmenter encore et toujours plus cette masse de profits !!!! Et, comme le monde motards (à de rares exceptions près) n’est devenu ni plus ni moins qu’un strict reflet du français lambda qui courbe l’échine à chaque fois qu’on lui mets un nouveau coup de pelle derrière les oreilles en se contentant de beugler comme un veau au café du commerce, la politique ultra répressive et rentable a encore de beaux jours devant elle.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 mars à 16:52

Emmanuel Macron (En marche) : « je demanderai un bilan à 6 mois »

D’accord pour ne pas écarter des solutions qui permettent aux forces de l’ordre de mieux se consacrer à leur activité de maintien de l’ordre.
D’accord sur les 3 conditions évoquées pour analyser l’intérêt de l’initiative. Par contre, pas d’accord sur le fait que les précautions ont été prises sur ces trois points, en particulier le second.
En effet, si l’objectif est d’améliorer la sécurité et non de dégager des revenus par l’augmentation des PV, l’opération envisagée est totalement mauvaise.
1 - Des véhicules circulant 8 h par jour au lieu de 1 h 30 actuellement fourniront un nombre de PV augmenté à peu près en proportion.
2 – Un conducteur flashé à son insu par un véhicule banalisé et sans flash poursuivra sa route à la même vitesse excessive, donc continuera à être dangereux.
Si l’on veut améliorer la sécurité en incitant au respect des règles du code de la route (vitesse, séparation, etc.), il faut que les véhicules de contrôle soient très repérables. Cela suffira à assagir ou à rappeler à la réalité la plupart des conducteurs. A la limite, un certain nombre de ces véhicules pourraient ne pas être équipé de radar !

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 31 mars à 00:19

Emmanuel Macron (En marche) : « je demanderai un bilan à 6 mois »

Très clair : on ne touche à rien , c’est très bien comme ça , et je botte en touche en renvoyant un bilan dans 6 mois .....

Comme pour le reste , le grand flou artistique !

Répondre à ce message
auteur
ricky973

le 30 mars à 23:52

Emmanuel Macron (En marche) : « je demanderai un bilan à 6 mois »

J’aime beaucoup cette petite phrase "lorsqu’on prend de la hauteur" … voilà tout est dit ! Ce Monsieur se voit déjà en roi soleil et nous, pauvres gueux ne sommes rien que des irresponsables…

C’est amusant, je n’attendais rien d’autre de cette personne, et bien j’ai été entendu…

Donc un autre sur la touche

Répondre à ce message
auteur
boczkows

le 30 mars à 14:07

Emmanuel Macron (En marche) : « je demanderai un bilan à 6 mois »

La position de Mr Macron est conforme à celle exprimée par Mr Hamon. Il est clair, qu’il poursuivra lui aussi la politique mise en oeuvre par ses anciens collatéraux de cette si grande famille, voire la renforcera si besoin, ce qui sera le cas même à 6 mois à l’issue de l’expérimentation en cours, car il ne faut pas imaginer qu’il en sera autrement une fois élu. Donc rien ne change !! En outre, n’est-il pas aussi comptable du bilan de ce gouvernement dont il est solidaire sur ces point ??
Dommage que Mr Macron lorsqu’il énonce la mortalité routière semble ignorer que ces dernières années la mortalité des motards est en baisse, ainsi que l’accidentologie des 2 roues, mais bien évidemment on ne prends en compte que les chiffres que l’on souhaite mettre en avant et qui servent leur propre intérêt.
Donc pour ce candidat de la continuité, les motards et autres usagers de la route sont d’incorrigibles "gaulois" qui méritent la poursuite, voire le cas échéant l’accentuation du dispositif : "sanction/punition" car nous sommes bien incapable de comprendre que ce qui est mis en oeuvre est fait pour notre bien !
Dont acte !!

Répondre à ce message
Documents joints :

auteur
havaniti

le 30 mars à 08:58

Emmanuel Macron (En marche) : « je demanderai un bilan à 6 mois »

C’est comme dit un peu partout sur le Net. Par rapport à l’UMPS, avec Macron, RIEN ne va changer, et la traversée (entre autres) de nos 36.000 communes va continuer à être défigurée avec ralentisseurs , dos d’âne, rétrécissements et rues où on ne peut plus se croiser ( et dont le coût est faramineux ! ). On n’a donc pas fini de manifester.
Il existe pourtant bien un autre modèle de sécurité routière, je vais régulièrement en Espagne, ils ont maintenant ( payé par l’Europe, donc avec vos impôts ) un réseau routier d’une qualité extraordinaire avec quantité d’autoroutes gratuites et ils sont les bons élèves de l’Europe ( ah ! l’Europe !...... ) sans avoir besoin de tout ce système répressif français.
bien à vous

Répondre à ce message
Publicité