Sujet

Nicolas
le 16 mai 2012 à 15:16

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Un arrêté, publié au Journal Officiel par le ministère de l’Écologie le 3 mai 2012, confirme la mise en place des Zapa (Zones d’action prioritaires pour l’air), qui permettront à huit communes de France (zones test) d’établir l’interdiction de circulation à certaines catégories de véhicules (dont les 2-roues d’avant 2004).

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 25 juin 2012 à 12:18

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Peut-être que vous devriez faire un suivi post-message à ce sujet ?

mutuelle santé définition


mutuelle santé 60 euros mois

mutuelle officiel - mutuelle santé hospitalier - mutuelle santé plus - mutuelle santé sans avance de frais

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 mai 2012 à 11:15

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Oui. Sauf que le CO2, par les conséquences en matière de réchauffement climatique, n’est pas du tout anodin. A l’échelle de la planète, il fera, si non maîtrisé, bien plus de ravages que les micro-particules et autres polluants...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 mai 2012 à 01:39

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Attention à pas confondre la pollution générallement mesurée (notamment CO, HC et NOx) et le CO2

Le CO2 n’est pas considéré comme un polluant au sens strict , c’est un constituant normal de l’athmosphère.
Les plantes en ont même besoin pour respirer.

En revanche , les micros particules sont bien une pollution, et les principales visées par les ZAPA .
Elles sont très peu émises par les 2RM (sauf 2T) , mais surtout par les diesels.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 mai 2012 à 15:44

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

@ Rika : éviter les centre villes risque de pas être évident surtout pour les gens qui habitent sur place soit des dizaines de millions de personnes.

@ Speed147 : le sort des centre villes ne concerne pas l’urbanisme ? tu as raison c’est vraiment de la chance, ça rassure vachement de le savoir.

@ Benjeanfred : dans le calcul que tu nous proposes la masse de carbone produite dépasse de loin celle absorbée, ils explique comment ils trouvent ce résultat les ingénieux de l’ademe ? d’après Lavoisier "rien ne se perd rien ne se crée", ou alors il y a un décret qui change ça ?

@ Denys : la nullité du texte reflète celle de ceux qui l’ont écrit, mais ils l’ont certainement prévu, ils auront décrété qu’on aura rien a redire. comme pour les radars si tu avoue c’est du remord mais tu es quand même coupable si tu nies c’est parce que tu es de mauvaise foi et la gare a toi.

Si je ne m’abuse tous les patelins concernés disposent de transports en communs chapeautés par les mairies qui décident du tarif du ticket. ils sont donc gagnants sur les recettes et sur la circulation : les huiles dans de charrettes dernier cri ,les autres dans les wagons a bestiaux

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 mai 2012 à 12:24

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Bon, je suis un peu écolo, les burns sauvages en villes et autres rupteurs me gavent, je suis plutôt afficionados des routons paumés... mais là, c’est le côté sectaire qui me fout les boules. Dans le genre "reservons la ville au pétés de tunes", on atteint un niveau grave. Je roule en moto depuis 45 ans, c’est dire si j’en ai vu et entendu des âneries, mais là ... ça m’empêchera pas d’aller faire mon p’tit tour en ville avec ma vieille Gold de 82. ça tombe bien, la bourgade du coin, c’est la ville de notre nouveau premier ministre.
Jean-Marc, t’es de gauche ? Tu supportes ce genre de loi sectaire ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 mai 2012 à 11:43

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Il suffit de boycotter les centres ville des communes qui adhèrent à cette loi , et les réactions ne se feront pas attendrent ......

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 mai 2012 à 11:20

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Aucuns soucis, la 5ème catégorie est indiqué pour les véhicules "A partir du 01/07/205" (copié-collé du site du ministère)...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 mai 2012 à 09:56

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Donc le merveilleux et sémillant gourvenement va supprimer cette ânerie. Ont à de la chance C Duflo est à l urbanisme pas a l écologie !!!

Bref si cette mesure reste nous ferrons comme avant manif chez les bobos parisiens

Bonne route

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 16 mai 2012 à 19:26

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

Alors, donc, si j’ai bien compris l’annexe 1 de cet arrêté, qui classe les véhicules suivant leur niveau d’émission de polluants atmosphérique, une moto fabriquée après le 01/07/2004 pollue autant qu’une voiture diesel fabriquée entre 2001 et 2005. Toujours d’après cette annexe 1, cette moto pollue plus que n’importe quelle voiture ou camionnette diesel fabriquée après le 01/01/2006.

Problème : si je vais sur le site de l’ADEME, l’Agence gouvernementale de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, et que j’utilise leur "Comparateur Eco-Déplacement", on me dit le contraire !!!

D’après l’ADEME, une personne seule utilisant un deux-roues motorisé de plus de 125cc pour un trajet quotidien domicile-travail de 20 Kilomètres par aller, sur un an (215 Jours) aura une consommation d’énergie de 318,2 Kg équivalent pétrole et aura un bilan carbone de 991,58 Kg de CO².

Toujours d’après l’ADEME, une personne seule utilisant une voiture moyenne pour faire le même trajet, sur la même période, aura une consommation d’énergie de 549,4 Kg équivalent pétrole et aura un bilan carbone de 1738,06 Kg de CO².

Cherchez l’erreur ! Est-ce qu’on nous prendrai pas pour des cons par hasard ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 16 mai 2012 à 17:59

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteurs

C’est un lièvre de grande taille que tu lèves là, Nicolas. Cet arrêté, dont on trouve une version plus lisible sur site du Ministère, n’a plus guère de rapport avec le projet diffusé lors de l’annonce des ZAPA, lequel prévoyait seulement deux catégories pour les motocycles, une étoile pour les deux roues mis en service avant le 30 juin 2004, quatre pour les autres. Ici, on a d’une part une catégorie supplémentaire - cinq étoiles - et d’autre par un durcissement général pour les des deux-roues motorisés avec la disparition des quatre étoiles. On a aussi un gros problème d’interprétation.

Car, pour les deux roues et eux seuls, les dates de première immatriculation courent jusqu’en 2015. Soit les juristes du Ministère disposent de merveilleuses boules de cristal grâce auxquelles ils prévoient avec une parfaite exactitude l’état de la règlementation trois ans à l’avance, soit ils ne sont même pas foutus de se relire et ont écrit 2015 au lieu de 2005. Les camarades publicistes confirmeront, mais on peut supposer que cet arrêté, paru tel quel au JO, est nul.

Si on retient, comme la plus vraisemblable, la date de 2005, on perd un an par rapport au projet initial. Évidement, s’il faut lire 2015, on a tout simplement affaire à une interdiction pure et simple du deux-roues en ville. Mais ça paraît énorme : on retiendra plutôt l’hypothèse de l’acte manqué, ou de la bonne blague. N’empêche qu’ils vont m’obliger à modifier mon article.

Répondre à ce message
Publicité