www.motomag.com


2008
Harley-Davidson > Harley-Davidson XR 1200

Essais
http://www.motomag.com/Harley-Davidson-XR-1200.html

Inspirée par la fameuse XR 750 de flat-track, cette machine entend s’affirmer sur le terrain des roadsters par une conception mieux adaptée à l’Europe.
- Un challenge sur base de Sportster avec une ligne qui abandonne toute référence custom. Une première chez Harley.

Pour Contre
+ Originalité et sensations - Garde au sol
+ Freinage - Poids
+ Courroie - Selle et duo
- Aspects pratiques

- Si la ligne fait appel à l’histoire de la marque, tout comme le sigle Sportster année 50 dans la fonderie du carter, force est de constater la rupture en découvrant la fourche inversée, le bras alu et autres étriers à 4 pistons. Des éléments qui placent le XR sur un terrain plus propice pour taquiner le virolo, tout comme sa puissance portée à 91 chevaux.

En quête de nouvelle terre
- La prise en main est assez instinctive même s’il faut gérer ses 250 kg, s’accoutumer à la clé de contact sur la colonne de direction et à la fermeté de l’embrayage. La selle basse et le guidon extra-large facilitent les premiers tours de roues tout comme la souplesse du moteur. Le twin monté sur silentblocs se manifeste par ses vibrations sous les 2000 tours et vous plonge direct dans l’univers Harley.

- Une fois lancé, on ne profite que du meilleur : une poussée franche avec un bruit de boîte à air bien rauque et un coffre qui permet de croiser à 130-140. Au-delà, il faudra prendre la position dirt-track : bras fléchis, menton sur le réservoir et main gauche sur le tube fourche, en rêve …

- La XR n’est en effet pas faite pour la vitesse, ni pour la pure attaque. Son châssis préfère l’enroulé rapide aux entrées sur les freins, d’autant que sa garde au sol est encore limitée.
- Le poids conséquent impose aussi une certaine réserve en courbe, surtout sur les routes bosselées.
- Le XR est un plutôt un super Sportster qu’une supersport prompte à l’ improvisation. Elle se glisse entre le Harley XL 1200 Roadster encore teinté custom et la Buell XB 12 S au châssis résolument moderne.

- Le charme opère pourtant au fil des kilomètres lorsqu’on aime conduire sur le couple et encore prendre le temps de goûter les paysages. La mécanique est toujours généreuse en sensations et la partie-cycle rassure grâce à un freinage puissant et une tenue de cap sans surprise.

- Verdict. Le XR se montre aussi attachant par sa mécanique que par son look malgré quelques détails de finition perfectibles. Elle n’est pas sans rappeler la Triumph Scrambler, mais avec un moteur plus vivant, une partie-cycle plus sûre et un prix plus élevé, 11500 euros ; ou encore une certaine Voxan Street Scrambler… Comme quoi elle joue bien dans la cour des européennes !

Dans nos éditions :

Commandez le match de la Harley XR 1200 face à la Moto Guzzi 1100 Griso publié dans Moto Mag n°255 (mars)

Consultez aussi :

- la présentation de cette moto lors du mondial du 2 roues 2007 et le spich en vidéo de l’importateur
- Les essais Harley du site

FICHE TECHNIQUE

(données constructeur)
- Moteur Type bicylindre en V à 45° refroidi par air ; 4T, 2 soupapes par cylindre ; Cylindrée (al. x cse) 1202 cm3 (88,9 x 96,8 mm) ; Puissance maxi 91 ch (67 kW) à 7.000 tr/min ; Couple maxi 10,2 m.kg (100 N.m) à 3.700 tr/min ; Alimentation/dépollution injection /Euro 3
- Transmission Boîte de vitesses 5 rapports ; Transmission finale par courroie
- Partie-cycle Frein Av (étrier x pist.) 2 disques Ø 292 mm (4 opp.) ; Frein Ar (étrier x pist.) 1 disque Ø 260 mm (1) ; Réservoir (réserve) 12,5 litres (n.c.) ; Poids à sec 250 kg
- Pratique Coloris noir, orange, gris ; Garantie 2 ans pièces et M.O. (km illimité) ; Prix (tarif 2008) 11.395 € (noir), 11.595 € (orange et gris)

Prix des motos Harley-Davidson neuves et d’occasions

Par Jean-Pierre Théodore. Le 10 mai 2008.

Des avis ont été émis sur cet article. Consultez-les en ligne.

Photos disponibles sur le site

Essai Harley XR 1200 : l’inspiratrice


Voici l’inspiratrice, la 750 XR de flat-track moult fois championne dans cette discipline typiquement américaine. Une manière de présenter une Harley plus sportive tout en collant à l’histoire de la marque. La machine de course est une vraie usine à gaz alors que notre modèle de série conserve le côté épuré des Sportster.

Essai Harley XR 1200 : sur l’angle


L’appellation roadster à l’européenne n’est pas usurpée, mais la XR manque encore de garde au sol et se montre trop lourde pour rivaliser avec ses congénères à tendance sportive.

Essai HD XR 1200 : monte pneumatique


La partie-cycle est appuyée au sol par de performants Dunlop Qualifier, un choix rendu possible par l’adoption des jantes alu de dimensions plus classiques : 18 pouces à l’avant et de 17 à l’arrière, contre 19 et 16 sur le XL Roadster.

Essai Harley XR 1200 : bon gros couple


Le XR reste un Harley. Elle aime être menée en souplesse et vous fait alors profiter de son moteur coupleux et de ses sensations inimitables. Parions aussi que vous vous trouverez beau en passant devant les vitrines…

Essai HD XR 1200 : pots proéminents


En adoptant un monoamortisseur, comme la XR de compétition, les pots catalytiques auraient pu se placer au plus près de la roue arrière et être ainsi être mieux intégrés. Pour une prochaine évolution ?

Essai Harley XR 1200 : une personnalité


Coque arrière inspirée des motos de courses sur terre, châssis et moteur extrapolé des Sportster et éléments de partie-cycle modernes, un cocktail qui confère au XR sa personnalité. Les petits auront bien du mal à déployer la latérale sans descendre de selle…

Essai Harley XR 1200 : du plastique ?!


La XR a une ligne unique et très appréciée même si d’aucuns la trouvent moins harmonieuse que celle de son inspiratrice. Autre première, l’utilisation de plastiques pour tous les éléments de carrosserie et pour la nourrice d’huile.

Essai HD XR 1200 : coloris


Le XR est décliné en noir (11.395 € ), en orange et en gris (11.595 €). Notons que le réservoir de 13,3 l est désormais en résine mais que son bouchon de type aviation ne ferme toujours pas à clé.

Essai Harley XR 1200 : à bord


L’instrumentation met en valeur le compte-tours (sport oblige) et l’affichage digital de la vitesse se montre lisible. Pour le reste, service minimum : kilométrage total, 2 partiels, l’heure et témoins usuels.

HD XR 1200 : commande au pied ajourée


Les repose-pieds sont positionnés cette fois vers l’arrière comme sur tout roadster conventionnel. Notez le magnifique sélecteur ajouré et la tringle de commande montée sur rotules.

Essai Harley XR 1200 : moteur V-twin


Le taux de compression a été porté à 10.1 et le vilebrequin allégé - comme sur les cousines Buell - pour amener la puissance à 91 ch. Un circuit d’huile a été aménagé dans les culasses pour refroidir les soupapes d’échappement, circuit épaulé par un généreux radiateur. La transmission secondaire se fait bien sûr par courroie. Sa tension est dorénavant assurée par une roulette (comme sur les Buell) située peu après la poulie de sortie de boîte. Cette dernière se montre précise mais toujours lente.

Essai Harley XR 1200 : boîte à air


La boîte à air commandée électroniquement permet une admission verticale et un meilleur rendement. Son intégration sous le réservoir alourdit l’ensemble mais le genou droit ne vient plus buter contre le filtre.

Essai HD XR 1200 : un brin d’aluminium


Le bras oscillant est désormais en aluminium, ce qui a permis de gagner 1,5 kg mais surtout de rendre la ligne plus agressive. Les pièces de métal qui tiennent les repose-pieds passager et les pots sont nettement moins flatteuses.

Essai Harley XR 1200 : freins


La fourche inversée et les étriers avant Nissin (spécialement dessinés pour Harley) sont au standard des roadsters les plus modernes. La machine n’aime toutefois pas qu’on les sollicite trop violemment sur l’angle.

Essai Harley XR 1200 : selle


La selle est accessible aux moins d’1 m 70 mais le rembourrage est chiche et les arêtes viennent entamer la cuisse des plus lourds. Côté passager, c’est la Berezina – une coque monoplace est d’ailleurs à l’étude – idem pour le transport de l’antivol.

Essai Harley XR 1200 : rangement


Le pouf passager, juste encliqué, abrite un mini coffre. De quoi mettre un kit anticrevaison, mais c’est tout.

Essai HD XR 1200 : fifties remaining


Petit rappel du passé, l’inscription Sportster dans la fonderie du carter façon années 1950.

Essai Harley XR 1200 : bagagerie


Un kit bagagerie est prévu (option). Si les sacoches arrière soutenues par une armature métallique peu gracieuses ne sont guère convaincantes, le porte-paquet, le sac de selle - transformable en sac à dos - et la sacoche de réservoir semblent bien pensées.

Essai Harley XR 1200 : sacoche


Fixée par un système de sangle avec attaches, la sacoche de réservoir sera bien utile pour embarquer une combinaison de pluie. Le lecteur de carte, fort étroit, n’accepte qu’un pli.

Essai HD XR 1200 : jauge à huile


L’entretien devrait rester des plus sommaires, l’injection étant éprouvée chez Harley et la distribution ne nécessitant aucun réglage. Le niveau d’huile se vérifie en un tourne main.


Nous suivre sur
le web