Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1937/1937
1785/1937
1435/1937
1343/1937
1242/1937
753/1937
707/1937
678/1937
573/1937
567/1937
555/1937
546/1937
497/1937
464/1937
356/1937
340/1937
318/1937
313/1937
305/1937
302/1937
277/1937
274/1937
233/1937
213/1937
motomag.com
Essais

Kawasaki 750 Z
 Essai 

 

2007

Catégorie

Roadster

Cylindrée

401 à 750
Kawasaki 750 Z

La nouvelle Z 750 est à la fois fort agréable, efficace et homogène. Sa belle polyvalence nous fait regretter une place passager et des aspects pratiques négligés. Le prix reste inchangé malgré un équipement supérieur et une finition sérieuse.

Suite de l'article >>>

POUR CONTRE
+ Moteur agréable - Agilité en retrait
+ Position de conduite - Aspects pratiques
+ Stabilité  
EN IMAGES

Commentez l'article (70 commentaires)

Bonjour je voudrais savoir ou se trouve la centrale électronique ? et j’ai acheter un feux 2A4 kan je freine le feux stop ne sallume pa ? merci

Dernière petite annonce Kawasaki

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

Consultez aussi

- Occasion Kawasaki Z 750 (2003 - 2006)
- Essai solo Kawasaki Z 750 S (2005)
- Essai solo Kawasaki 750 Z (2004)
- Essai solo Kawasaki 750 ZR 7-S (2001)
- Essai solo Kawasaki 750 ZR-7 (1999)
- Comparatif Aprilia 850 Mana / Buell XB9-SX / Triumph 675 Street Triple / Kawasaki Z 750 (2008)

Dans nos éditions :

- Retrouvez la Kawasaki Z 750 comparée à la Triumph 675 Street Triple
- Commandez en ligne l’essai Paris-Rome-Paris de la Kawasaki Z 750
- Commandez en ligne le dossier fiabilité 50 000 km + démontage de la Kawasaki Z 750 2005 (version avec petit tête de fourche)
- Lire aussi le Bilan occasion de la Z 750

FICHE TECHNIQUE

- Moteur 4-cyl. en ligne ref. par eau, 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre ; Cylindrée (al. x cse) 748 cm3 (68,4 x 50,09 mm) ; Puissance maxi 106 ch (78 kW) à 10 500 tr/min ; Couple maxi 8 m.kg (78 N.m) à 8 300 tr/min ; Alim./dépollution injection Ø 32 mm/Euro 3
- Transmission Boîte de vitesses 6 rapports ; Transmission finale par chaîne
- Partie-cycle Frein Av (étrier x pist.) 2 disques Ø 300 mm (2. juxt.) ; Frein Ar (étrier x pist.) 1 disque Ø 250 mm (1) ; Réservoir (réserve) 18,5 litres (4) ; Poids à sec 203 kg (207 avec ABS)

Tags

Kawasaki - Essais
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

La position est un peu moins basculée sur l’avant et moins proche du guidon. La nouvelle Z se montre moins vive mais reste facile. L’attitude à son guidon, plus posée, est parfaite en ville et invite à prendre la route.

Kawasaki à travaillé la disponibilité du moteur à mi-régime. Sur le dernier rapport, une simple rotation de la poignée la fait décoller dans une sonorité rauque et fort plaisante pour atteindre 140 km/h à 6 000 tours dans une poussée franche, à défaut d’être démoniaque. Difficile d’appréhender le gain par rapport à l’ancien modèle, mais il tracte là ou une 600 oblige à jouer de la boîte. Mais elle sait aussi envoyer sévère au-delà de 8 000 tours. Un moteur qui vous scotche par son couple en bas et vous en colle une dans les tours !

Son châssis a gagné en stabilité à très haute vitesse. Sur l’autoroute, avec un fort vent de face et des suspensions réglées confort, la tenue de cap s’est montrée impériale. Sur les petites routes où les virages s’enchaînent tous les 30 m, l’inclinaison se montre aisée et le guidage précis. La Z adore y enrouler et reprendre sur le couple. L’accord de suspensions est bien meilleur que sur l’ancienne. Le châssis et les suspensions assurent. En conduite (très) agressive, elle devient plus physique et l’amortisseur arrière peut encore réagir sèchement sur les bosses prises plein angle La motricité et l’absence de mouvements de guidon nous ont surpris en menant bon train sur une portion bien défoncée.

En octobre 2006, nous écrivions

Depuis son apparition en 2004, la « petite » Z avait été secondée par une version à vocation plus routière, la Z 750 S, apparue en 2005. Pour 2007, le roadster revient avec un habillage redessiné, un moteur qui évolue et un châssis qui se veut plus incisif.

Kawasaki annonce la couleur : « La ligne de mire de la nouvelle série Z est la performance réelle sur route. » Après l’annonce de l’évolution de la Z 1000 (voir sa vidéo) et sa présentation au salon de Cologne, c’est à la cadette de montrer son nouveau visage. Nous n’avons pas encore pu juger du changement du comportement dynamique de la bête. Mais laissons lui le temps d’arriver, nous n’avions même pas été présentés en Allemagne !

Design

L’habillage de la Z 750 retient un dessin un poil plus acéré que sa devancière, sans pour autant s’en démarquer totalement. En ce qui concerne l’échappement, la tendance est à l’esthétique décalée, un choix qui ne rallie pas tous les suffrages selon les modèles (Z 1000, B-King (voir sa vidéo)). La Z 750 n’échappe pas à cette « mode » : elle adopte un simple silencieux noir à double sortie. Notons que le nouveau moteur participe au changement de ligne de la miss.

Moteur

Les évolutions du quatre-cylindres de la nouvelle Z sont notamment vouées à pallier ce qui était reproché à sa devancière. À commencer par ses vibrations trop présentes et son creux aux alentours des 6.000 tr/mn. Le bouilleur a aussi été retravaillé pour améliorer sa disponibilité à moyen et hauts régimes, l’échappement aurait son rôle à jouer à ce propos.

Partie-cycle

L’ancien modèle était équipé d’une fourche conventionnelle jugée trop souple. La nouvelle venue reçoit un modèle inversé d’un diamètre de 41 mm, qui devrait venir y remédier. La colonne de direction a été repositionnée et l’ergonomie retravaillée, pour un meilleur confort du pilote et du passager. Ce dernier devrait apprécier les repose-pieds moins reculés, et la position de conduite permettrait au pilote de mieux sentir sa machine. Le freinage adopte des disques en « pétales », conserve les mêmes étriers et l’ABS sera disponible en option. Le cadre évolue en vue d’une vivacité accrue.

Patience !

Les quelques transformations visibles de la partie-cycle du petit Z nous donnent une idée des prestations dynamiques de la version 2007. Jusqu’ici, le rapport qualité/prix conférait au Z un avantage indéniable pour une routière/sportive. Si ce rapport reste identique, le Z 750 2007 pourrait garder sa place parmi les modèles les plus vendus en France.

Kawasaki se veut alléchant en annonçant une « brûleuse de bitume » à « l’ensemble moteur/partie-cycle parfaitement équilibré » pour une polyvalence ville/route/autoroute optimisée. Réponse à l’essai.

Jean-Pierre Théodore - 06/06/2007

Fonds d'écran
fond
Nos derniers articles

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Triumph 1700 Thunderbird LT : pas encore du tonnerre

Pensée pour le voyage, la Triumph 1700 Thunderbird « LT », pour « Light Touring » assume bien son rôle. Mais dans un confort qui confine presque à l’ennui, par manque de sensations mécaniques.

Yamaha XVS 1300 Custom : la cousine américaine

Yamaha étoffe sa gamme custom en Europe, en piochant la XVS 1300 Custom dans le catalogue américain. Bien finie, généreuse en sensations, cette moto offre de belles prestations à un prix honnête.

BMW R 1200 GS Adventure… au coin de la rue

BMW poursuit le renouvellement de sa gamme autour de son bicylindre « liquide », et c’est au tour de la R 1200 GS Adventure de faire peau neuve. Tout change sur ce best-seller de la marque, à l’exception notoire du look... et du gabarit !

Nous suivre sur
le web