Essai
Article

Prendre le guidon de la Zero DSR revient à faire sa propre révolution. Déjà, même avec son câble électrique raccordé à la prise secteur, elle ressemble à une moto. Un regard plus appuyé permettra de remarquer deux différences notables avec un véhicule thermique : absence d’échappement et de levier d’embrayage.

Design
Zero n’ayant pas cédé aux sirènes du design innovant à tout prix, la DSR (DS pour Dual Sport) s’inspire du trail routier et revendique être aussi à l’aise sur le bitume que dans les chemins. Une spécificité qui explique les pneus mixtes à tétines, les repose-pieds de type TT, le fort débattement de fourche et la selle haut perchée.

Équipementiers de renom
Pour rassurer les motards thermiques, Zero s’est associé à des équipementiers de renom : pneus Pirelli, suspensions Showa et ABS Bosch. Ce qui rend d’autant plus incompréhensible le choix de clignotants et commodos très entrée de gamme. Le passage de câbles hasardeux au-dessus du tableau de bord nuit à la bonne lecture des lampes témoins.

Silence
Une fois en selle, le silence de fonctionnement absolu, tant au démarrage qu’au roulage, est déconcertant. Mais parcourir la ville sans le moindre bruit procure une très agréable sensation d’apaisement. L’image du tapis volant revient régulièrement dans la bouche des essayeurs de la DSR.

Couple phénoménal
La Zero dispose d’un phénoménal couple de 14,68 m.kg (144 Nm) procuré par le moteur Z-Force à aimant permanent intérieur (IPM). C’est du brutal ! Conduire la DSR sur un « filet de gaz » est tout à fait envisageable. Le travail effectué par les ingénieurs pour rendre l’accélération progressive est une réussite. Mais il est également possible de conduire la DSR de façon plus volontaire en vissant la poignée. Le tapis volant devient alors catapulte. Zero revendique un crédible 0 à 100 km/h en 3,9 s. Largement moins qu’un T-Max…

Autonomie
Mais la problématique d’autonomie nous rappellera vite à l’ordre, même si elle ne cesse de progresser au fil des générations. En mode « éco » et en adoptant une conduite de bon père de famille, les 200 km sont réalisables en ville.

Par contre en mode « sport » la différence est très notable. La puissance est accrue ainsi que la vitesse maxi qui plafonne à 153 km/h (contre 113 km/h en mode éco). En mixant parcours urbain et péri-urbain, mode « éco » et « sport », l’autonomie avoisine les 130 km.

9h de charge
Le temps viendra ensuite de passer par la case recharge : il faut 9 heures pour une charge complète. Voilà qui met un frein à toute velléité d’improviser ses déplacements. Conduire une moto électrique revient à avoir une sorte de fil à la patte et à porter fréquemment son regard sur la jauge de charge au tableau de bord.

Facture encore salée
Il est possible d’investir 650 € dans un chargeur rapide qui ramène le temps de charge à 5 heures. Le Charge Tank fait mieux : temps de charge de 3h mais prix de 2 300 €. A ajouter aux 17 990 € de la DSR, la facture devient salée. Un prix d’achat qui est en partie compensé par l’absence de passage à la station-service et par l’entretien restreint. Mais qui reste propre à freiner le succès de la DSR, à moins que Zero ne trouve une solution de type location avec option d’achat (LOA)…

À lire sur Motomag.com l’interview du patron Europe de Zero Motorcycles
- « Les politiques précipitent les motos thermiques dans l’obsolescence »

Dans la Boutique Motomag.com
Retrouvez le guide « 100 conseils de conduite moto et scooter »

Fiche technique

Zero DSR (données constructeur)
Moteur
- Type : Z-Force 75-7R brushless, refroidi par air
- Puissance maxi : 67 ch (50 kW)
- Couple maxi : 14,68 m.kg (144 Nm)
- Alim. /dépollution : batterie Li-ion 13 kWh
- Boîte de vitesses : transmission directe sans embrayage
- Transmission finale : par courroie
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 320 mm étrier flottant 2 pistons ABS
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 240 mm étrier flottant 1 piston ABS
- Pneu Av - Pneu Ar : 100/90/19 - 130/80/17
- Poids vérifié : 192 kg
- Hauteur de selle : 843 mm
Pratique
- Coloris : noir
- Garantie : 2 ans pièces et M.O.
- Garantie batterie : 5 ans/160 000 km
- Prix : 17 990 €

Publicité