L’antenne de l’Isère de la Fédération française des motards en colère (FFMC 38) a rencontré Grenoble Alpes métropole (GAM) le 29 juillet dernier, et la mairie de Grenoble, le 21 septembre. Les motards militants sont sortis de ces entretiens avec une bonne nouvelle : les motos et scooters ne seront pas interdits de circulation dans le chef-lieu du département de l’Isère.

Une nouvelle d’autant plus savoureuse que le maire de la ville, Éric Piolle, est écologiste. On pouvait craindre une chasse visant les véhicules à moteur, comme à Paris, où l’adjoint au maire chargé des Transports, Christophe Najdovski, est lui aussi écologiste. Mais voilà, certains sont pragmatiques quand d’autres campent sur des principes.

Lors de cette réunion, il était prévu d’aborder quatre sujets :
- la limitation de vitesse à 30 km/h en ville,
- les infrastructures routières dans l’agglomération,
- la place de la moto,
- l’implantation de zones à circulation restreinte (ZCR).

30 km/h : bientôt une année d’exploitation
La généralisation de la limitation de vitesse à 30 km/h a été instaurée à Grenoble et quelques autres communes dès le 1er janvier 2016. La FFMC 38 a demandé un bilan, et la GAM a répondu que les résultats de la première année ne seront pas exploitables, car sur les 49 communes concernées, toutes n’ont pas encore mis en place cette restriction. « Affaire à suivre avec attention », commente la FFMC 38…

Zone à circulation restreinte : la GAM veut supprimer le diesel
Pour la métropole grenobloise, la diminution de la pollution passe avant tout par la suppression du diesel.
Cela se fera en plusieurs étapes, dont deux clés :
- au 1er janvier 2017, il n’y aura plus de logistique diesel dans l’hyper-centre de Grenoble ;
- d’ici au 1er janvier 2020, les véhicules carburant au diesel, privés comme professionnels, ne seront plus autorisés à circuler dans Grenoble, puis sur le territoire de la GAM.

Le carburant essence sans plomb est considéré, à la GAM, comme transitoire : à terme, il laissera la place aux énergies alternatives (électrique, gaz, hybride, hydrogène…). Les élus et fonctionnaires de la GAM considèrent donc qu’il n’est pas nécessaire d’interdire les véhicules à essence sans plomb, mais qu’il faut faire place aux nouvelle énergies.

La GAM ne se positionne pas sur le même plan que Paris : « nos interlocuteurs nous ont précisé que la métropole grenobloise présentait une diversité sociale et géographique qui ne permettait pas de mettre en place les mêmes restrictions de circulation qu’à Paris, reporte la FFMC 38. Ils ont précisé que cela serait antisocial et injuste : on ne se déplace pas de la même façon si on habite en plaine à Grenoble, ou en montagne à Uriage.

Selon la GAM, en dehors du diesel, les autres modes de transport (vélos, motos, voitures, transports en commun…) ont leur place dans les communes de la métropole ».

Infrastructures routières : détection des points noirs
Grenoble métropole va récupérer, d’ici à 2018, la totalité de la gestion des routes sur son territoire, en dehors des autoroutes. Elle a mis en place une plateforme pour faire remonter les point noirs. À chaque alerte d’un particulier, une analyse et une réponse sont formulées et disponibles en ligne. Et si travaux il y a, un suivi particulier sera mené par la GAM.

La place de la moto dans la métropole grenobloise
Des aires de stationnement dédiées aux deux-roues motorisés sont installées dans les parkings souterrains et les parkings relais bus-tram. Sur la voie publique, la ville de Grenoble va installer plusieurs emplacements. Leur localisation et installation seront décidées en concertation avec la FFMC 38.
« La ville se veut moderne et ouverte à ce mode de transport particulier, souligne la FFMC 38. Mais nous avons souligné que les motards n’utiliseront pas ces parkings dédiés s’ils devenaient payants ».

La FFMC 38 invitée à réfléchir sur le PDU
Ultime bonne nouvelle lors de cet entretien avec Grenoble Alpes Métropole, l’antenne FFMC de l’Isère est invitée à contribuer à la mise en place du nouveau Plan de déplacement urbain (PDU). Une agglomération qui sollicite les motards dans le cadre d’un PDU, voilà un événement rare en France. C’est à souligner.

Article rédigé avec la FFMC 38

Complément d’information

- Retrouvez tous les comptes rendus sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/Manifestations FFMC
- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/2-roues en ville
- Contre-vignette : la FFMC organise la riposte aux interdictions !

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité
Publicité