Décidément, Yamaha est de tous les salons cette année ! Après l’EICMA Milan, où il a présenté de nombreuses nouveautés, juste avant le Salon Moto Légende et à dix jours du salon moto de Paris, le constructeur nippon a réussi à s’intercaler à Milipol, l’exposition internationale de la sécurité qui s’est déroulé du 17 au 20 novembre à Paris.

Police, armée, pompiers
Yamaha y a présenté sa gamme destinée à la police, aux pompiers et à l’armée. Le constructeur aux diapasons propose des motos conçues pour les forces de police européennes depuis 1987. Le modèle phare reste la FJR1300AP, mais une petite nouvelle à deux-tons a fait son apparition cette année.

MT-09 Tracer
La MT-09 Tracer peut recevoir de nombreux équipements destinés à en faire une moto de police. Grâce à sa légèreté et à son cadre en aluminium la Tracer pour la police est adaptée aux patrouilles en ville et aux interventions rapides dans les embouteillages.

Cette MT-09 a été conçue pour un usage quotidien. Elle dispose d’une position de conduite réglable, ce qui contribue à limiter la fatigue du pilote qui reste longtemps dessus.

Les Yamaha exposées à Milipol 2015
- MT-09 Tracer en configuration police et gendarmerie (France)
- FJR1300AP Royal Police KMAR (Hollande)
- FJR1300AP Guardia Civil (Espagne)
- Trail XT1200Z police
- Scooter X-Max 125 police
- Moto de cross WR250R Military green army
- Trail XT660Z pompiers (France)
- Scooter T-Max 530 police (France)
- Moteurs hors-bord F70AETL et 25NMHOL

WR450F militaire homologuée Otan
Yamaha présentait également la moto WR450F et le quad Grizzly 450 German Bundeswehr, tous deux homologués par l’Otan et vendus à l’armée allemande.

Conformément à la réglementation stricte imposée par l’Otan, ces engins sont dotés de :
- réservoir antidéflagrant,
- embrayage automatique isolé,
- échappement silencieux,
- système d’éclairage infrarouge,
- pneus remplis de mousse,
- habillage de couleur sable et à motifs camouflage.

Exposer à Milipol prouve l’importance que revêt pour Yamaha les marchés passés avec l’administration. Et peut expliquer, en partie, la position de son directeur Europe à propos des mesures de sécurité routière (lire l’interview d’Éric de Seynes).

Dans la Boutique Motomag.com

- À découvrir le Dossier de Motomag « Yamaha agitateur de concept »

Publicité

Commentaire (0)

Publicité