Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1937/1937
1785/1937
1436/1937
1344/1937
1242/1937
753/1937
707/1937
678/1937
573/1937
568/1937
555/1937
547/1937
498/1937
464/1937
356/1937
340/1937
318/1937
313/1937
306/1937
303/1937
277/1937
274/1937
233/1937
213/1937
motomag.com
Essais

Yamaha 125 SR
 Bilan occasion  

 

1980-2002

Catégorie

Custom

Cylindrée

125 et moins
Yamaha 125 SR

La petite Yamaha 125 SR arpente infatigablement les rues de toutes les grandes villes depuis plus de 20 ans. Mais la SR n’est pas qu’un jouet pour serpenter entre les voitures. Elle sait aussi prendre la route. L’arrivée des Honda "Rebel" et Yamaha "Virago" l’ont faite passer de mode. De quoi faire des affaires en occasion...

Suite de l'article >>>

Pour Contre
+ Economique et fiable - Performances limitées
+ Confort - Usure "urbaine"
+ Faible hauteur de selle - Frein à tambour dépassé (Av. 92)
EN IMAGES

Commentez l'article (30 commentaires)

Bonjour j ai perdu la vis de richesse de mon carb en roulent ( 125 sr Yamaha de 1997) pouvez vous me dire ou et sur quel site je peux en trouver svp merci .

Dernière petite annonce Yamaha

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

Dans nos éditions

Consultez aussi

Tags

Yamaha - Essais
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

La lignée des SR

Présentée à la fin 1980, la 125 cm3 Yamaha 4-temps bénéficie de la mécanique de la 125 XT.

Elle est lancée par un démarreur, le kick du trail disparaît. Elle est proposée dans une version quelque peu dégonflée ; 12 ch à 8500 t/mn pour la SR au lieu de 13 ch à 9000 t/mn pour la XT. La seule évolution du modèle intervient en 1992 au niveau du frein avant. Un disque avec étrier simple piston remplace avantageusement le tambour simple came d’antan.

Points à surveiller

Le choix d’une machine utilisée essentiellement en milieu urbain répond à certaines règles auxquelles la 125 SR ne déroge pas.

- Surveillez le coude d’échappement et le mécanisme de la pédale de frein arrière. Ils ont pu souffrir lors de descentes de trottoirs.

- Pour cette même raison, attention aux roulements de direction "billés" (marqués par des trous dans les cuvettes) et au bras oscillant qui prend un jeu latéral. Profitez de la béquille centrale pour surveiller ces deux points.

- Autre inconvénient majeur d’une machine qui ne tombe pas en panne et démarre tout le temps : l’entretien risque d’avoir été négligé, sinon occulté... Demandez à consulter le carnet d’entretien en surveillant la fréquence des vidanges (5000 km maxi) et le remplacement des filtres (air et huile).

- Les risques de casse moteur sont toujours possibles, surtout si l’huile vieillit trop dans les carters (elle perd vite ses qualités) et se trouve "rincée" par l’excès d’essence non brûlée (filtre à air colmaté par la crasse).

A surveiller en priorité

  • Distribution : la tension de chaîne et les jeux de distribution doivent être contrôlés tous les 5000 km. Le remplacement de la chaîne, du patin, du tendeur et du pignon se fait vers 45 000 km. Voir factures d’entretien.
  • Amortisseurs : dès que les combinés fatiguent (15 000 km maxi), la tenue de route devient fantaisiste. Il est très difficile d’en adapter d’autres que ceux d’origine hormis quelques modèles Koni (encore en stock mais plus produits).
  • Garde au sol : les descentes de trottoirs jouent de mauvais tours au coude de pot d’échappement et risquent aussi de fausser le mécanisme de pédale de frein arrière.
  • Roulements : pour les mêmes raisons, les roulements de direction et de bras oscillant s’usent prématurément et engendrent aussi des imperfections de tenue de route. A surveiller en posant la moto sur la béquille centrale.

Jeff Copin - 19/01/2002

Nos derniers articles

Kymco Xciting 400i : le plus « sportif » des moyennes cylindrées

Dans sa catégorie, ce scooter taiwanais Kymco offre des performances dynamiques dignes de ses concurrents. Il doit cependant mieux faire en terme de protection et de rangement

Morini 501 Excalibur : routier mais délaissé !

La Moto-Morini 501 Excalibur, bonne routière par ses qualités dynamiques et son confort n’a pas connu le succès qu’elle aurait mérité.

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Triumph 1700 Thunderbird LT : pas encore du tonnerre

Pensée pour le voyage, la Triumph 1700 Thunderbird « LT », pour « Light Touring » assume bien son rôle. Mais dans un confort qui confine presque à l’ennui, par manque de sensations mécaniques.

Nous suivre sur
le web