Bilan occasion

En images

YAMAHA TDR 125
Article

A vérifier

Moteur
- Sélectionnez un modèle d’origine pour profiter de la fiabilité et éviter les problèmes légaux. Les débridages sont souvent empiriques et dispendieux. En pratique, la moto consomme plus, est plus bruyante, moins puissante mais beaucoup plus fragile.

Embrayage
- Seule la vidange régulière de l’huile de la boîte de vitesses garantit la longévité de l’embrayage (tous les 12 000 km, avec huile spécifique pour boîte 2-temps). Si la commande est dure, il ne s’agit peut-être que du câble qui manque d’huile lui aussi.

Electricité
- Le faisceau est sensible à l’oxydation sur les machines de plus de 5 ans. Testez toutes les fonctions. Vérifiez que le faisceau n’a pas été modifié pour coupler les deux optiques de phare (risque d’incendie). La longévité de la batterie est de 3 ans.

Finition
- Les assemblages de carénage prennent du jeu, la visserie est clairsemée par les vibrations, la rouille colonise les recoins du cadre. Le vieillissement est relativement lent mais toutefois perceptible. Pour soutenir la cote, la belle se doit d’être irréprochable.

A l’usage

- Pneu AV
de 8 000 à 24 000 km - moyenne 12 000 km
- Pneu AR
de 8 000 à 28 000 km - moyenne 15 000 km
- Plaquette AV
de 10 000 à 35 000 km - moyenne 20 000 km
- Plaquette AR
de 10 000 à 25 000 km - moyenne 20 000 km
- Kit chaîne
de 10 000 à 25 000 km - moyenne 18 000 km
- Conso moyenne
5,5 l/100 km

A saisir

Un modèle totalisant 15 000 kilomètres maxi, fourni avec carnet d’entretien, chaussé de pneus neufs et en parfait état de présentation.

 - 

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité