Le week-end du 19 et 20 septembre a vu décerné le titre de champion du monde Superbike à Jonathan Rea. L’Anglais a été sacré dès la première des deux courses en terminant 4e à Jerez (Espagne), alors que son coéquipier Tom Sykes l’emportait. Les deux pilotes britanniques offrent ainsi le titre constructeur à Kawasaki. Chaz Davies remporte, quant à lui, la seconde course sur la Ducati Aruba.

Vainqueur 5 courses avant la fin !
Pourtant qualifié à la deuxième place, Jonathan Rea ne s’est pas trop mis la pression ce week-end. Le pilote du Kawasaki Racing Team s’est fait remonter par la Ducati n° 7 de Davies puis par la Honda n°60 de Van Der Mark. Néanmoins, Rea a assuré suffisamment de points en se plaçant à la 4e position pour empocher son premier titre de champion du monde SBK à cinq courses de la fin du championnat.

Tom Sykes, auteur de la pole, a terminé sa course avec 3 secondes d’avance sur Davies. C’est donc Chaz et Van Der Mark qui montent sur la deuxième et troisième marche du podium de cette première course.
Avec ce succès, Tom Sykes signe la 26e victoire de sa carrière et son 60e podium.

Une seconde manche sous le cagnard
La course de l’après-midi ne s’est pas vraiment déroulée comme celle du matin puisque la chaleur a déstabilisé certains pilotes pour en avantager d’autres. Si le champion du monde 2013 a de nouveau effectué un super départ, il a eu du mal à garder son rythme matinal du fait d’une température bien plus élevée.

C’est à Chaz Davies que cette fournaise a profité. Le pilote du team Ducati Aruba a su tirer parti de la faiblesse du n°66 pour finir à la première position. Davies prend ainsi 22 points d’avance sur son rival dans la lutte pour le titre de vice-champion, puisque le gallois finit en 5e position.

De son côté, Rea joue une fois de plus la régularité en finissant de nouveau au pied du podium. Un fait inhabituel cette année pour ce nouveau champion qui a conclu toutes les courses de cette saison sur le podium avec 12 victoires pour 21 courses.

Les deux pilotes du team Aprilia - Red Devils ont réalisé une bonne opération en attaquant les deux officiels Kawasaki et en se hissant aux deuxième et troisième places. L’Espagnol Torres et Leon Haslam suivent, devant Rea et Sykes.

Côté frenchie
Les deux tricolores présents au championnat ont bouclé un week-end mitigé sur le circuit de Jerez de La Frontera.
En première manche, Randy de Puniet termine aux portes des points à la 16e place alors que son compatriote Christophe Ponsson a été victime d’un problème technique sur sa ZX-10R.
En seconde manche, on inverse la tendance puisque c’est Randy qui a rencontré des difficultés avec sa GSX-R tandis que Christophe marque un nouveau point au championnat avec une 15e place.

Dans la Boutique motomag.com

- Le chrono ne ment pas…2 de Steven Casaer (réglage de la moto)
- Le chrono ne ment pas…1 de Steven Casaer (le pilotage)

Publicité

Commentaire (0)

Publicité