En images

En annonçant, en plein hiver, la mesure visant à diminuer la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes du réseau secondaire, le gouvernement ne s’attendait certainement pas à une mobilisation aussi rapide et forte des motards.

Manif sur Nancy
L’antenne des Vosges de la Fédération française des motards en colère est, comme toutes les antennes de la FFMC, sur le front pour faire avorter cette mesure. Samedi 17 février, bravant le froid et la neige, les militants ont rejoint la manifestation organisée sur Nancy par la FFMC 54. À l’issue du rassemblement, les responsables de la FFMC 54 ont été reçus en préfecture par le directeur de cabinet du préfet. Ils ont dénoncé les dernières décisions du gouvernement et le manque de pédagogie de cette politique de sécurité routière qui privilégie la répression. D’autres sujets ont été mis sur la table.

Dans les Vosges aussi
La mobilisation de la FFMC 88 ces dernières semaines lui a permis de décrocher un rendez-vous avec le député Stéphane Viry, à Épinal. « Ce dernier était impatient d’entendre les arguments des motards », explique Jean-Luc Dubois, coordinateur de l’antenne vosgienne. « Ce fut pour nous l’occasion de lui présenter rapidement la FFMC et les actions menées sur le terrain par notre antenne. Nous lui avons rappelé que nous étions autant force d’opposition que de proposition. Nous avons insisté sur nos interventions dans les collèges avec notre programme ERJ (Éducation routière de la jeunesse), sur nos actions pour avoir des routes plus sûres et sur la formation des motards pour leur permettre de mieux appréhender la route. Nous avons bien évidemment abordé la manière grotesque dont est gérée la sécurité routière comme le prouve une nouvelle fois le dossier du 80 km/h. Nous avons également évoqué les ZCR (Zone à Circulation Restreinte), le contrôle technique, les barrières de sécurité. La liste est longue... À l’issue de notre entretien, nous lui avons remis un dossier épais sur l’accidentologie des motards ainsi que le livret distribué gratuitement dans les collèges Rouler n’est pas jouer » a conclu Jean-Luc Dubois.

A l’écoute
Durant cet entretien cordial de quarante-cinq minutes, le député qui « se dit très concerné par le sujet, au point d’avoir signé un projet de loi interdisant la règlementation routière par décret. L’homme a affirmé qu’il se servira de ces pièces lors de la commission de l’Assemblée nationale du 6 mars prochain ».

Manif à Epinal
Les motards en colère ne relâchent pas la pression. Le samedi 24 février, une mobilisation de grande ampleur sera organisée à Épinal, avec la participation des antennes FFMC des départements voisins.

Dominique
secretaire@ffmc88.com
Page facebook de la FFMC 88

Publicité

Commentaire (0)

Publicité