À l’image de Gilles (voir « Moto Expresso » dans l’espace abonné), nos essayeurs ont supporté des conditions de froid intense pour vous permettre de choisir, dès l’apparition des frimas, la veste la plus efficace ou celle présentant le meilleur rapport qualité/prix.

Pendant tout un samedi, nous avons enchainé les séances de 20 minutes pour comparer 9 vestes, dont certaines nouveautés toutes "fraîches", face au froid.

À la descente des deux Suzuki Bandit, pour une fois immobiles, car arrimées au centre de la veine climatique, les cobayes – des lecteurs de Moto Magazine – nous ont fait part de leurs impressions. Les commentaires variaient du : « Excellent, je n’ai pas eu froid » à « on se pèle là-dedans ! »
L’Alpinestars a 450 euros est la meilleure, mais heureusement, dès 200 euros, on note d’excellents rapports qualité/prix.
Détails à lire dans Moto Magazine.

Pour recouper ces appréciations, nous avons, comme à l’accoutumée, apporté à notre test une caution scientifique. Deux capteurs de températures étaient placés sur la poitrine de chacun des essayeurs : un près de l’aisselle et l’autre derrière la fermeture principale.
La différence de Celsius indique la qualité du calfeutrage du zip, habituel point faible par lequel le froid s’engouffre. Heureusement, les équipementiers ont trouvé la parade grâce à des rabats qui complètent l’isolation.

Les résultats sont encourageants. S’il existe encore des vestes sous lesquelles il convient de glisser une bonne polaire, certaines n’imposent pas d’ajouter de couches avant de prendre la route. Et de surcroit, elles sont financièrement abordables ! Retrouvez l’intégralité du classement dans Moto Magazine de décembre/janvier (n°263).

Et les gants ? Pour connaître les modèles plus chauds, nous vous donnons rendez-vous en février (n°264) pour la seconde partie de ce dossier.

Chargement du lecteur...

Test vestes d’hiver : enfin du bon matos

Novembre annonce ses frimas… et ses tests d’équipement d’hiver. Première étape : un passage en veine climatique de 9 vestes endossées par de courageux cobayes qui se les pèlent sévère. Lecteurs de Moto mag’, vous ne remercierez jamais assez les essayeurs qui se sacrifient pour que vous rouliez bien au chaud !

Publicité
Infos en plus
Publicité