Article

La VN 900 Custom s’apprécie immédiatement grâce à sa position de conduite naturelle : merci le large guidon et la confortable selle.
Celle-ci culminant à 685 mm, elle permet à tout motard d’avoir pieds au sol et de contenir sans appréhension les 250 kg à sec de la bête.

On est en revanche déçu par un moteur, certes efficace et sobre (entre 5,5 et 6 l/100 km), mais qui manque de sensations : trop linéaire. Avouons que l’on s’ennuie un peu à l’ouverture des gaz.

Côté châssis, malgré la grande roue avant, la machine s’emmène avec douceur, mais pêche sur revêtement dégradé.
La faute aux suspensions, manquant de velouté, qui transmettent joyeusement les déformations au bas du dos.

Au freinage, comme sur nombre de ses consoeurs, le pilote devra allègrement se servir du frein arrière pour se ralentir, l’avant étant trop timide.

À 8.199 euros (tarif 2007), la VN 900 Custom est un bon cheval si l’on oublie son manque de dynamisme, surtout moteur, qui gâche le plaisir de conduite.

 - 
Infos en plus
Publicité