Les meuleuses électroportatives alimentées par accumulateurs ont fait le malheur de bien des motards, qui se sont un jour retrouvés avec leur antivol découpé sur le trottoir et leur moto envolée.

Le week-end des 23 et 24 février 2013 à Six-Four, dans le Var, les malfrats s’en sont pris à quelque chose de bien plus original : le radar de vitesse inauguré le 05 juillet dernier sur l’avenue de la Mer !

Sur cet axe reliant le centre-ville au bord de mer, seul un moignon de poteau et quelques fils dépassent encore du bord de la chaussée, comme en témoigne la photo de nos confrères de Var Matin.

Outrés, les services de l’État ont déposé plainte. Ont-ils été mieux reçu au commissariat que le commun des motards ? Probablement, puisque c’est le commissaire de Sanary en personne qui a été chargé de l’enquête, en rappelant que cette plaisanterie « constitue une infraction punie d’une peine d’emprisonnement de 5 ans et de 75 000 € d’amende ».

Plus que pour une moto volée (3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende), laquelle est en outre incontestablement plus facile à revendre. Étant entendu qu’on n’imagine pas qu’il puisse s’agir-là d’une simple vengeance…

Publicité

Commentaires (32)

Publicité