En 20 minutes (comme la veille), l’orage est passé par là, au réveil on fait « l’inventaire ». Comme Pierre qui roule sur un Bitza Morini, certains ont perdu leur abris, des motos sont tombées. Heureusement, samedi matin, le calme est revenu, et il durera tout le week-end.

Ces péripéties météorologiques mises à part, aucun incident grave n’a été à déplorer, les spectateurs venus nombreux et gratuitement ont profité du show des belles italiennes, le tout dans une bonne ambiance et avec organisation sans faille. Bref, un bon week-end sur un beau circuit.

L’élément moteur


S’il a roulé en solo sur une 350 Aermacchi Sprint… dite « Ala-telier », il s’est mis au side en 2007 et est depuis quelques années, passager sur basset BMW (un avion) aux cotés du pilote belge Michel Dormal, principalement en démos et cette année en VMA (Vitesse moto ancienne) pour les manches de Pau et Dijon.

Philippe Szendröi, dit « Zen », tout premier président de l’asso (de 2001 à 2005), fut l’élément moteur de « l’aventure Troféo ». C’est au Trophée Coluche qu’il émit l’idée et que tout commença, avec l’aide de Bernard Mailly, Renaud Maire, Jean-Marc Maurin, Francis Semence, le regretté Didier Poncet et quelques autres. Une réussite dès 2002, dans un bon esprit, renouvelée chaque année grâce aux bénévoles et l’implication des clubs concernés.

Publicité
Infos en plus
Publicité