Présentation

En images

Unleash the Thrill - YouTube Triumph Speed Triple 2016 : deux versions Triumph Speed Triple 2016 : châssis agile Triumph Speed Triple 2016 : double optique conservée
Article

Ne nous y trompons pas, Triumph a bien préparé une nouvelle Speed Triple pour 2016. Les premières photos apparues sur web laissaient croire à une simple mise à jour de l’optique avant. Mais la présentation plus officielle avant le salon EICMA de Milan, qui a déjà fuité sur le web, montre qu’il s’agit d’une nouvelle moto.

Esthétiquement, pas de grands changements, certes. Mais sous la robe, la Triumph Speed Triple 2016 offre plus d’évolutions qu’il n’y parait. Modernité est souvent synonyme de technologie. Un principe que le constructeur anglais a assimilé puisque ce nouveau millésime de son vaisseau amiral bénéficie d’un moteur et d’assistances électroniques inédits.

Ne pas se fier aux apparences
Ces derniers jours, à l’évocation de la marque Triumph, l’image de la Bonneville venait en tête. Cela aurait pu laisser croire que la firme d’Hinckley avait abandonné son mythique roadster aux deux phares.

Full power
Loin de là ! Le 3-cylindres king size revient dès février 2016 dans les concessions de France, et en full power ! Alors, faisons-en le tour, virtuel pour le moment…

D’abord, l’esthétique : à première vue, la Speed Triple 2016 parait identique à la génération précédente, à l’exception de l’optique avant et de la prise d’air frontale. Ces détails sont les premiers qui sautent aux yeux et oui, appelons ça des détails car c’est loin d’être les changements les plus importants sur cette machine. Le réservoir, la selle, la coque arrière sont eux aussi des éléments nouveaux. Les écopes de radiateur ne changent pas radicalement mais s’affinent.

3 cylindres, 104 différences !
Triumph aurait pu jouer au jeu des 7 erreurs en comparant les moteurs d’un modèle 2015 et d’un 2016. À l’œil nu, les deux moulins ne présentent pas de réelles différences. D’autant que cette nouvelle Speed cube à 1050 cm3.

Pourtant, le constructeur revendique pas moins de 104 modifications par rapport de la génération précédente ! Si Triumph n’a pas encore communiqué les valeurs exactes de puissance et de couple, la marque affirme néanmoins avoir mis cette dernière valeur à l’honneur.

L’édition 2015 de la Speed Triple était déjà généreuse de ce point de vue là, alors si on imagine que le bloc 2016 possède une plage d’utilisation encore plus vaste, on a hâte de l’essayer ! Nuance toutefois, la réglementation Euro 4 est passée par là. Elle implique d’ailleurs 10 % de consommation en moins, selon le constructeur.

À l’intérieur, le 3-cylindres cache une nouvelle chambre de combustion, des pistons redessinés et un embrayage à glissement limité pour un mouvement du levier plus doux. Le tout est enfermé à l’intérieur de carters inédits.

Les assistances s’incrustent
Dépourvue de tout un tas de technologies et d’assistances que les motos d’aujourd’hui possèdent depuis quelques années, la Speed Triple se met au diapason en 2016.

La firme anglaise a décidé d’intégrer le ride by wire, l’ABS et l’anti-patinage déconnectables. Qui s’accompagnent de cinq modes de conduite : les traditionnels modes : route, pluie, sport et circuit, ainsi qu’un bonus dit « perso », entièrement paramétrable par le propriétaire. Comment ça, conduire une moto devient un jeu vidéo ?

Châssis agile
Triumph avance une géométrie de la moto plus compacte, dotée d’un empattement raccourci. On y ajoute un centre de gravité rabaissé et on obtient une Speed Triple 2016 plus agile et vive qu’auparavant. De quoi en faire une arme fatale urbaine !

La France aura la joie d’accueillir la Speed Triple 2016 en deux versions, S et R. La variante R se distingue par sa boucle arrière rouge mais aussi par la présence de suspensions Ohlins de série et de nombreux éléments en carbone.

Si le constructeur n’a pour le moment pas parlé de tarif, les rumeurs font état d’un prix de vente compris entre 13.000 et 13.500 € pour la S. La R oscillerait quant à elle entre 14.000 € et 14.500 €. Cette Speed Triple serait donc plus abordable que la Ducati 1200 Monster, par exemple, disponible à 18.500 €.

Dans la boutique motomag :

- Le T-shirt Triumph vintage

Commentaire (0)

Publicité