Essai

En images

1er essai Triumph Tiger Sport : nouveau monobras 1er essai Triumph Tiger Sport : suspensions réglables 1er essai Triumph Tiger Sport : train avant off course Essai Triumph 1050 Tiger Sport : watts a revendre 1er essai Triumph Tiger Sport : un bien joli son
Article

La Tiger 1050 est morte, vive la Tiger ! Eh oui, c’en est fini de l’ancienne Tiger, ce trail très routier que nous avions emmené jusque sur les pistes du Maroc il y a quelques années. Place à une version plus sport, dénommée Tiger… Sport !

Cette machine s’inscrit sur le nouveau créneau, défriché par Ducati (à tout seigneur, tout honneur) avec sa Multistrada, et que l’on pourrait nommer les « RSC », pour « routières, sportives, confortables ».

Pour ce faire, le bloc 1050 Tiger a pris du muscle, avec une puissance de 125 ch, du couple en sus (0,7 m.kg sur toute la plage utile), le châssis est passé au monobras à l’image de la cousine Speed Triple, et les suspensions sont plus sportives dans leur définition.

La style à été retouché pour accentuer le dynamisme de la ligne, et la finition est de bon aloi.
Sur la route, les prestations d’ensemble de la belle sont convaincantes : moteur pêchu, châssis sûr, mais la monte pneumatique d’origine a vite montré ses faiblesses à l’heure de l’arsouille…

Proposée à 12.490 €, c’est la moins chère dans ce créneau, mais à ce prix, la sophistication technique est limitée (ABS de série uniquement). Pour ceux que l’électronique à outrance rebute, la Tiger Sport est faite pour eux !

 - 
Publicité