Certains ont qualifié les radars « mobiles mobiles » de peu rentables, eh bien ils se trompaient… L’hebdomadaire Auto Plus nous apprend, dans sa livrée du 6 février, que les 180 Renault Megane, Peugeot 208 et Citroën Berlingo banalisées, qui transportent le dernier bijou de technologie capable d’immortaliser un véhicule en excès de vitesse sans même déclencher un flash, on explosé les scores en 2014.

Ces radars mobiles de nouvelle génération ont pris 802.048 photographies, et 61,5 % d’entre elles ont débouché sur un procès-verbal.

En 2013, les 79 premiers radars furtifs dans la circulation n’avaient constaté que 180.379 excès de vitesse. La progression est donc spectaculaire. Chaque dispositif s’est déclenché 50 fois par jour l’an dernier, ce qui en fait le type de radar le plus efficace.

Autre constat, 83 % des infractions ont été captées tandis que ces voitures-radars étaient en circulation, ce qui discrédite la thèse voulant qu’elles sont plus efficaces à l’arrêt. Vraiment pas immobiles, ces radars mobiles…

Complément d’information

- Radars invisibles : méfiez-vous des Citroën Berlingo !
- Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée
- Radars « mobiles mobiles » : les véhicules banalisés identifiés sur Internet
- Radars embarqués : premier bilan effrayant
- Contrôles routiers : un nouveau radar invisible en fonctionnement à partir du 15 mars

Dans la boutique :

- Marre de l’excès de radars et de répression, soutenez la FFMC en portant ses couleurs

Publicité
Publicité