JPEG - 91.4 ko

Faux départ
- Si le geste devient vite un réflexe, c’est souvent dans les premiers mois que l’on peut oublier son antivol en place et démarrer. Une mésaventure susceptible d’engendrer pas mal de dégâts sur la moto, et en faire encore plus au portefeuille qu’à l’amour-propre (sans compter qu’on peut quand même se blesser...).
- Des accessoires « pense-bête » (cordelette reliée au guidon, repère occultant le contacteur, ou U à sirène...) permettent d’éviter cet oubli.

 - 
Publicité
Publicité