Le 12 mars les rues de Blois, dans le Loir-et-Cher, comme le 5 mars celles de Tours, en Indre-et-Loire, ont été le théâtre d’une répétition de la grande manifestation prévue le 16 avril prochain contre le contrôle technique des 2-roues !

700 motards à Blois
Le 12 mars, l’antenne de la Fédération française des motards en colère d’Indre-et-Loire (FFMC 37), en collaboration avec d’autres des départements 03, 18, 45 et 58, a mobilisé plus de 700 motards sont descendus pour crier leur colère contre ce projet de loi, programmé pour être publié à l’horizon 2107, qu’ils trouvent absurde.

« Le contrôle technique des 2-roues n’aura aucun impact sur notre sécurité, estime la FFMC 37. Il y a d’autres choses à faire comme s’occuper de l’état des infrastructures routières ». « Avec ce projet, c’est aussi toute une filière économique que l’on va impacter et mettre en péril », affirme un accessoiriste moto, adhérent et partenaire de la FFMC 37.

Juste après être partis du parc des expositions de Blois, les manifestants se sont rendus devant la préfecture du département pour y accrocher une banderole sur laquelle on pouvait lire : « La FFMC ne veut pas de CT ». Le convoi a ensuite fait le tour de quatre permanences de partis politiques de tout bord.
Pour finir, les motards se sont arrêtés dans un centre de contrôle technique de l’enseigne Dekra. L’occasion d’immortaliser par une belle photo souvenir de ce que pensent les motards du contrôle technique.

200 motards à Tours
Malgré une météo matinale neigeuse et pluvieuse, les motards se sont mobilisés en masse, samedi 5 mars à Tours. Ils étaient 165 à répondre à l’appel de la Fédération française des motards en colère d’Indre-et-Loire (FFMC 37) pour exprimer leur opposition au contrôle technique moto, prévu à l’horizon 2017. Même si le gouvernement envisage de rendre ce contrôle obligatoire uniquement lors de la revente d’un véhicule, le principe ne passe pas auprès de motards.

Emballage d’un radar au passage
Profitant d’une éclaircie, le cortège s’est mis en marche à 14h. Première étape, le périphérique de Tours, afin de procéder au passage à l’emballage d’un radar afin de dénoncer la politique de sécurité rentière du gouvernement. Cela devient une tradition à la FFMC

Une fois le cortège arrivé en ville, les centres de contrôle technique ont eu la joie de recevoir les motards. Figuraient au programme des manifestants le déploiement de banderoles, dépôt de pneus usés, distribution de tracts explicatifs et lancement de plumes d’oiseaux, symbolisant les motards qui ne veulent pas être plumés.

Enfin, les permanences locales du Parti socialiste et des Républicains, ont reçu à leur tour le message très clair des motards : ils ne veulent pas d’un contrôle technique ! Les participants se sont ensuite dispersés, en se donnant rendez-vous pour une prochaine action.


Contre le contrôle technique, une mobilisation sans précédent
La FFM, la FFMC et le Codever combattent depuis des années les tentatives de mise en place d’un contrôle technique moto en France et en Europe. S’affirmant en opposition à ce projet inutile et coûteux pour les usagers, les militants de la FFMC appellent tous les motards et les sympathisants à venir manifester avec eux, les 16 et 17 avril 2016. De nombreux rassemblements seront organisés dans toute la France.

La FFMC délivre ses arguments sur le site :
stopcontroletechnique2rm.fr/

Et retrouvez les lieux de rendez-vous sur Motomag.com.

Depuis le début de l’année, plusieurs antennes FFMC ont organisé des manifestations contre ce projet de contrôle technique, dont Motomag.com s’est fait l’écho. Retrouvez ces comptes-rendus :
- Manifestation : 1 000 motards disent non au contrôle technique à Saint-Lô (50)
- Visite surprise des motards dans 2 centres de contrôle technique Dekra à Metz (57)
- Non au contrôle technique : manifestation des motards dans l’Aude
- Le non au contrôle technique moto s’exprime à Plan-de-Campagne (13)
- A Nantes des motards en colère s’attaquent aux centres de contrôle technique Dekra
- La FFMC 59 fait signer en masse sa pétition contre le contrôle technique 2-roues

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité