Ce n’est une surprise pour personne, le Yamaha T-Max reste un engin très prisé des voleurs et ce, qu’il s’agisse du 500 ou du 530 cm3. À l’exception de 2016, où il était supplanté par le petit scooter urbain Honda PCX, le maxi-scooter Yamaha n’a jamais quitté la première marche de ce podium. Même à l’époque où il était équipé d’un traqueur électronique, il restait au sommet.

Les dispositifs antivols électroniques ne parviennent pas à refréner les ardeurs des voleurs. Il en va de même de toutes les clés codées, très majoritairement répandues aujourd’hui. Pour Éric Marot, expert en analyse du risque à la Mutuelle des motards, cela s’explique sans mal dans la mesure où la plupart des véhicules ne sont pas volés pour rouler mais pour être revendus en pièces détachées, une pratique qui rapporte bien plus. D’ailleurs 80% des 2-roues dérobés ne sont jamais retrouvés. Logiquement les motos les plus vendues, donc les plus répandues, sont les plus volées.

Le plus souvent, les motos ou scooters sont embarqués en « deux-deux » dans une camionnette pour être désossées plus tard à l’abri des regards indiscrets. D’où l’intérêt de recourir à un bon antivol en U ou à une chaîne (homologuée SRA - recommandée NF FFMC) afin d’attacher son véhicule à un point fixe comme le recommande le livret de la commission Stop-vol. En 2016, le ministère de l’Intérieur recensait 55 400 vols en France.

Voici donc la liste des machines les plus volées. À noter, la R1200GS fait depuis quelque temps l’objet de bien des convoitises. La Mutuelle a noté une multiplication par 3 des vols du gros trail BMW.

1 Yamaha T-Max 530 et 500
2 Honda PCX
3 Triumph Street Triple
4 Suzuki 650 Burgman
5 Kawasaki Z800e
6 Piaggio MP3 LT 300
7 BMW R1200GS
8 Triumph Speed Triple
9 Vespa 125
10 MP3 LT 500 business

Publicité

Commentaire (0)

Publicité