C’était annoncé, c’est désormais officiel. Le champion du monde en titre de la catégorie Superbike, Tom Sykes, a signé un nouveau contrat avec Kawasaki pour deux saisons supplémentaires. Le Britannique pilotera donc encore la ZX-10 R en 2015 et 2016.

Arrivé en 2010 chez les Verts, Tom Sykes a grandement contribué au développement de la machine et au retour au premier plan du constructeur. La ZX-10 R est aujourd’hui considérée comme une référence dans le championnat du monde Superbike.

L’Anglais de 28 ans a remporté le titre mondial en 2013 et mène actuellement le championnat avec 44 points d’avance sur le Français Sylvain Guintoli. À ce jour, il compte 22 succès, 23 poles positions, 46 podiums, 21 meilleurs tours en course, le tout en 151 départs. Toutes ses victoires ont été remportées avec les Verts.

Guim Roda (au premier plan), team manager du Kawasaki Racing Team et Tom Sykes

Tom Sykes : « Je suis très heureux de re-signer et la décision a été assez facile. Je suis impatient de continuer deux ans avec un grand fabricant. Kawasaki et moi partageons déjà une belle histoire. C’est ma cinquième année en tant que pilote de la marque et ma quatrième saison avec le modèle actuel de la Ninja ZX-10 R, donc pour moi c’était une décision facile que de continuer.

J’ai mis beaucoup de travail dans cette moto, je ne voudrais pas donner mon bébé à quelqu’un d’autre ! Nous avons été en discussion pendant un certain temps, mais nous avons vraiment eu un bon succès au cours des dernières années et poursuivre notre relation nous donne l’occasion de continuer à écrire l’histoire. Je me suis assis à la maison et j’ai pesé les pour et les contre, comme vous le faites avec beaucoup de choses dans la vie, et les arguments pour re-signer étaient presque infinis !

Je suis très heureux parce qu’entre Kawasaki et moi il y a un profond respect mutuel et une grande confiance. L’équipe fait un excellent travail et il est agréable de continuer pour encore au moins deux ans. Je suis détendu maintenant que je sais que j’avance à nouveau avec une grande marque et une grande équipe à mes côtés. Je suis fier d’avoir participé et aidé au développement de la Ninja, donc je suis très heureux de rester où je suis ».

Publicité

Commentaire (0)

Publicité