En images

Test vêtements chauffants autonomes : point de vue Test vêtements chauffants autonomes : alternatives Test vêtements chauffants autonomes : autonomie Test vêtements chauffants autonomes : efficacité
Article

Les Warmthru testés relèvent plus, quant à eux, de la catégorie gants de ski mais restent recevables pour circuler à moto, à condition de ne pas chuter. Tous fonctionnent sur des batteries lithium-ion rechargeables et certains sont même hybrides, c’est à dire pouvant être alimentés par l’énergie de la moto aussi bien que par des accus glissés dans la manchette.

En avoir dans le gilet

Du côté des gilets, deux modèles sont hybrides, donc utilisables en toutes situations et pour tous types de trajets. Le troisième, le Blazewear, est purement autonome. Très léger tant par la matière que par le chauffage, il n’est cependant pas à rejeter s’il est utilisé en complément de bons vêtements et derrière un pare-brise. En alternative branchée, le dossier propose la sous-veste Gerbing. Ce que l’on fait actuellement de mieux au meilleur prix, même si ce n’est pas donné.

In fine

Tout ce matériel autonome, malgré des différences conséquentes, est recevable tant il a bien évolué depuis nos précedents essais. Un dossier à découvrir dans Moto Magazine n°284, chez tous les bons détaillants.

 - 
Publicité
Publicité