Lors d’une interview sur RMC et BFM TV, Christine Lagarde a déclaré vouloir réévaluer la taxe carbone. Dans son rapport remis en juillet dernier, Michel Rocard proposait 32 euros par tonne de CO2, la ministre de l’Économie a laissé entendre que 15 euros « serait un bon chiffre ». Cela représenterait une hausse de 3 centimes par litre d’essence, au lieu des 7,7 centimes prévus par le rapport Rocard.

Christine Lagarde rejette également le principe du chèque vert pour dédommager. Elle recherche une solution : "Les plus défavorisés, les plus éloignés de leur lieu de travail, ceux qui vont subir un risque d’augmentation, ceux-là, il faut absolument les compenser". Aucune solution n’a encore été validée : la réflexion est toujours en cours...

(Source : AFP)

Publicité
Publicité