Présentation
Article

- Esthétiquement, le moulin subit une légère retouche : le dessin des carters a été lissé pour s’harmoniser avec la douceur générale des lignes de la machine. Les valeurs de couple et de puissance n’ont actuellement pas encore été communiquées.

- Si le moteur est quasi identique à celui du SV, il n’en est pas de même pour la partie-cycle. Ainsi, le cadre « treillis » en alu à section rectangulaire fait place à un treillis tubulaire en acier, qui rappelle furieusement celui du Ducati 696 Monster.
- La partie basse de ce cadre reçoit une protection en vrai… plastique imitation alu. Si l’effet est réussi, on regrettera le manque de noblesse du matériau. Mais il participera sans doute à conserver un tarif inférieur au petit monstre bolognais.

- Pour le reste, c’est du classique et éprouvé : fourche conventionnelle avant et mono amortisseur arrière réglables en précontrainte, double disque de 290 mm à deux pistons à l’avant, etc. Une version ABS sera aussi proposée.

- Côté confort, le SFV Gladius semble vouloir choyer pilote et passager. La moto est d’un gabarit raisonnable, la position de conduite est assez naturelle : le regard capte avec aisance à la fois l’instrumentation (complète) et la route. -La selle – d’une seule pièce – procurera une assise plutôt confortable ; à noter qu’une large poignée de maintien est dévolue au passager, qui ne cherchera donc pas où il doit placer ses mains !

- Avec le SFV 650 Gladius, Suzuki se targue de faire de l’œil aux amateurs de belle mécanique et à la fois de mode (si, si, la mode vestimentaire, « fashion », quoi !). Sûr que la nouvelle venue ne laissera pas beaucoup de motards indifférents question look. Une considération qui divise régulièrement, peu de motos faisant l’unanimité.
- Sûr aussi que celles et ceux qui recherchent une moto de caractère, sans être violente, à la bouille sympathique seront nombreux à être séduits.

- Reste à essayer la bête, ce qui devrait ne plus tarder pour la presse. Les motards devraient pouvoir la zieuter en concession dès janvier 2009, et au préalable au salon Intermot de Cologne, à partir du 8 octobre, et à Toulon, en exclusivité mondiale les 3, 4 et 5 octobre .

 - 
Infos en plus
Publicité