Article

C’est une machine complètement revue que nous découvrons. Comme la GSX-R 1000 l’an passé, la 600 adopte des lignes radicales (voir aussi l’essai de la Suzuki GSX-R 600 modèle 2008).

Liste des modifs

- Notamment grâce au magnifique 4 en 1 très court et aux entrées d’air qui entourent l’optique de phare. Enfin, feu stop et clignotants ne sont plus sur le même plan.

JPEG - 26.7 ko

Le bloc moteur bénéficie d’un surplus de canassons à plein régime, soit près de 125 ch en « full » !
- Largement assez sur route et suffisant sur piste pour les amateurs avertis. Comme la 750, une valve à l’échappement tait les décibels à bas et moyen régime, elle module aussi l’écoulement des gaz pour augmenter le couple.
- Un deuxième injecteur par cylindre fait son apparition, ainsi qu’un système anti-blocage de roue arrière au rétrogradage (comme les Kawasaki, Aprilia...).

La catapulte
Sur le circuit, la 600 fait parler la poudre grâce à son impressionnante plage de régime. Vu la rapidité du tracé, seule la partie haute du compte-tours est utilisée, le moteur ne descend pas sous les 6 000 tr/min dans les virages les plus lents (sur le second rapport).
- La remise des gaz est un peu brutale. Cette 600 GSX R fonctionne telle une catapulte, le 4-pattes ne rechigne jamais à grimper vers la zone rouge. Un comportement super joueur et facilement maîtrisable, notamment à l’approche de la zone de couple maxi, là où les 1000 cm3 catapultent les plus généreux dans les airs.

En courbe à 180

- Il est donc aisé et jouissif de solliciter au maximum ce moteur en sortie de courbe. Le dernier gauche, qui commande la ligne droite, se prend... à près de 180 km/h sur l’angle maxi. Magique ! Une aptitude à la piste renforcée par le travail précis de la boîte de vitesses (aucun faux point mort, même à la volée).

Plaisir sur piste

JPEG - 29.9 ko
Angle
A près de 180 km/h sur l’angle maxi avec la Suzuki GSX-R 600

Génial avec un 600 cm3 : un pilote moyen prend rapidement plaisir sur piste. Léger, facile à mettre sur l’angle et absolument pas vicieux, il est possible de rouler vite dans un temps d’adaptation court. -Un trait de caractère que possède encore la 750 du même nom, même si le dosage de la puissance doit être plus réfléchi. Impossible sur un 1000 tant ce type de moto nage dans les superlatifs (puissance, lourdeur à la mise sur l’angle et freinage accrus).

gomme

- Équipée de Bridgestone BT 014, la 600 plonge vivement à la corde et assure une bonne stabilité sur l’angle. Le réglage souple des suspensions la laissait légèrement flotter sur les courbes rapides... sans effet sur le cap choisi. Enfin, en sportive digne de ce nom, son freinage est sans reproche..

Découvrez cette GSX-R 600 en action. Rendez-vous sur ce bolide grâce à notre vidéo embarquée. Montez-le son pour profiter à plein du chant du 4-cylindres !

Ambiance

Les lieux d’essai presse ainsi que les moyens mis en oeuvre sont souvent inpressionnants. C’était le cas pour Suzuki, lors de la présentation des GSX-R 600 et 750, sur le magnifique circuit de Phillip Island.

JPEG - 77.2 ko

Une journée et demie de voyage. Débarquement à Melbourne. Groggy par le voyage et le décalage horaire, une journée de récupération est nécessaire pour nous remettre les idées à l’endroit : l’Australie est l’un des continents les plus éloignés de la rédaction.

- 24 heures d’avions et 9 heures de décalage horaire pour y arriver. La journée australienne se termine, la France se lève !
Mais le temps est de la partie et les deux jours de circuit à venir se profilent sans angoisse. Une heure de voiture, à 100 km/h maxi sur voies rapides, nous mène à Cowes, ville la plus proche du circuit.
- Piste et nature. L’hôtel, plongé au milieu de la nature, donne le ton. L’île est une réserve naturelle !
C’est comme si l’on construisait un circuit de renommée internationale sur le parc régionale du plateau du Vercors (38). Avantage, la piste est loin des habitations (pas de souci avec les riverains). Seuls quelques oiseaux migrateurs partagent le bitume avec les motos. Paisibles, il faut parfois les klaxonner pour qu’ils s’écartent de la trajectoire !

JPEG - 70.8 ko

Le grand jour : un briefing technique organisé par les ingénieurs permet d’aborder les modifications principales apportées aux machines présentées.

Gros moyen. Chaque technicien responsable d’une partie du développement (moteur, partie cycle, design) passe pour détailler l’orientation de son travail et le gain obtenu sur la moto.
- Dehors, le soleil réchauffe la piste et l’envie de découvrir in situ la somme du travail effectué pendant les deux années passées monte (un modèle hyper sport à une « durée de vie » de deux ans maxi).

JPEG - 63.8 ko

L’accueil réservé aux journalistes du monde entier est conséquent. Pendant les essais, chaque essayeur se voit confier une machine et bénéficie de l’écoute personnalisée d’un mécanicien référent, comme les pilotes d’usine !
La planète entière. Sachant que l’on partage les sessions de roulage avec plusieurs pays (Angleterre, Portugal, Grèce), c’est une vingtaine de motos, prêtes à rouler, qu’il faut bichonner, et quelques remplaçantes en cas de chute (une seule à déplorer sur les deux jours).
- Une organisation coûteuse pour les marques, mais qui a l’avantage de laisser prendre convenablement la mesure de ces bolides. Certes, la vision que nous aurons des montures sera centrée sur une utilisation piste. Une première approche logique vu l’usage donné à cette machine que la rédaction complètera, une fois les motos disponibles en France, par un comparatif routier.

JPEG - 23.8 ko

Ouh Ouh. Tradition dans les ateliers japonais : de petits fantômes menaçants sont chargés d’éloigner les nuages. D’ailleurs, nous n’avons pas vu une seule goutte de pluie... février, c’est l’été en Australie !

JPEG - 49.7 ko
Traveling
Voiture spéciale photographe pour des images embarquées de Suzuki GSX-R 600

L’organisation a accordé une place importante à la réalisation d’images. Mission remplie par plusieurs photographes postés sur le bord de piste.
- Cerise sur le gâteau, un pick-up préparé (Ford FS6 propulsé par un V6 de 270 ch et pneus de 300 mm de large) sera la voiture travelling. Il permettra de réaliser des images impressionnantes : la moto suivant le véhicule à quelques dizaines de centimètres de la benne (voir vidéo).
- Enfin, en exclusivité mondiale pour les lecteurs de Motomag.com, nous vous proposons une vidéo embarquée de la GSX-R 600 sur un tour lancé et sur le tracé le plus rapide des circuits internationaux... Chaud devant !

Chargement du lecteur...

Suzuki 600 GSX-R 2006 (WMP)

Pilotage et vidéo E. Garcin-Marrou

Windows Media Player pour PC

 - 

Commentaires (4)

Infos en plus
Publicité