Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1938/1938
1785/1938
1436/1938
1344/1938
1242/1938
753/1938
707/1938
679/1938
573/1938
568/1938
555/1938
547/1938
498/1938
464/1938
356/1938
340/1938
318/1938
313/1938
306/1938
303/1938
277/1938
274/1938
233/1938
213/1938
motomag.com
Essais

Suzuki 600 GSX-R
 Essai 

 

2006

Catégorie

Sportive

Cylindrée

401 à 750
Suzuki 600 GSX-R

En 2006, nombre de sportives de la cylindrée font peau neuve. C’est le cas de la Yamaha R6 et la Triumph 675 Daytona pointe son nez.
- Suzuki a de quoi faire face avec sa GSX-R. Indéniable vivacité du 4-cylindres et partie cycle affûtée sont ses points forts.
- Mais le prix est à l’avenant : en haut de la catégorie !
Exclusif : la vidéo d’un tour du circuit de Phillip Island !

Suite de l'article >>>

POUR CONTRE
+ Performances - Elitiste à conduire
+ Agilité - Tirage des gaz excessif
+ Poids - Usage routier
EN IMAGES

Commentez l'article (4 commentaires)

bonjour, j’ai eu envie de venir sur la fameuse GSXR et je ne suis pas decu. En effet j’ai vendu un 600 CBR de 2005 qui une tres bonne machine malgré une position de conduite éprouvante, une grosse consommation en essence et pas vraiment polyvalente. Revenons au GSXR, certes ce n’est que la 600 (...)

Compléments

Dernière petite annonce Suzuki

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

Dans nos éditions

- Trop chère en neuf ? Retrouvez cette moto dans le HS occasion de Moto Magazine

Consultez aussi

- Occasion SUZUKI 600 GSX-R (1994 - 2008)
- Essai solo SUZUKI GSX R 600 (2008)
- Essai solo SUZUKI 600 GSX R (2004)
- Plus de watt’s ? Voir la présentation de la Suzuki GSX-R 750 2006
- Envie d’encore de plus de watt’s et de couple ? Voir l’essai de la Suzuki 1000 GSX-R - 2005 avec notre vidéo

Fiche technique

- Moteur Type 4-cylindres en ligne refroidi par eau, 4 T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre Cylindrée (al. x cse) 599 cm3 (67 x 42,5 mm) Puissance maxi (En France) 106 ch (78 kW) à nc tr/min Couple maxi nc Démarreur électrique
- Transmission Boîte de vitesses 6 rapports Transmission finale par chaîne
- Partie cycle Cadre périmétrique en aluminium Frein Av (étrier à x pist.) 2 disques Ø 310 mm (4 - monte radiale) Frein Ar (étrier à x pist.) 1 disque Ø 220 mm (1) Longueur : 2 040 mm Hauteur de selle : 810 mm Garde au sol : 130 mm Empattement : 1 400 mm Pneu avant : 120/70 ZR17 Pneu arrière : 180/55 ZR17
- Dimensions / Poids Réservoir (réserve) 16,5 litres (n.c.) Poids à sec 161 kg

Tags

Suzuki - Essais
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

C’est une machine complètement revue que nous découvrons. Comme la GSX-R 1000 l’an passé, la 600 adopte des lignes radicales (voir aussi l’essai de la Suzuki GSX-R 600 modèle 2008).
- Notamment grâce au magnifique 4 en 1 très court et aux entrées d’air qui entourent l’optique de phare. Enfin, feu stop et clignotants ne sont plus sur le même plan.

JPEG - 26.6 ko

Le bloc moteur bénéficie d’un surplus de canassons à plein régime, soit près de 125 ch en « full » !
- Largement assez sur route et suffisant sur piste pour les amateurs avertis. Comme la 750, une valve à l’échappement tait les décibels à bas et moyen régime, elle module aussi l’écoulement des gaz pour augmenter le couple.
- Un deuxième injecteur par cylindre fait son apparition, ainsi qu’un système anti-blocage de roue arrière au rétrogradage (comme les Kawasaki, Aprilia...).

Sur le circuit, la 600 fait parler la poudre grâce à son impressionnante plage de régime. Vu la rapidité du tracé, seule la partie haute du compte-tours est utilisée, le moteur ne descend pas sous les 6 000 tr/min dans les virages les plus lents (sur le second rapport).
- La remise des gaz est un peu brutale. Cette 600 GSX R fonctionne telle une catapulte, le 4-pattes ne rechigne jamais à grimper vers la zone rouge. Un comportement super joueur et facilement maîtrisable, notamment à l’approche de la zone de couple maxi, là où les 1000 cm3 catapultent les plus généreux dans les airs.
- Il est donc aisé et jouissif de solliciter au maximum ce moteur en sortie de courbe. Le dernier gauche, qui commande la ligne droite, se prend... à près de 180 km/h sur l’angle maxi. Magique ! Une aptitude à la piste renforcée par le travail précis de la boîte de vitesses (aucun faux point mort, même à la volée).

JPEG - 29.8 ko
Angle
A près de 180 km/h sur l’angle maxi avec la Suzuki GSX-R 600

Génial avec un 600 cm3 : un pilote moyen prend rapidement plaisir sur piste. Léger, facile à mettre sur l’angle et absolument pas vicieux, il est possible de rouler vite dans un temps d’adaptation court. -Un trait de caractère que possède encore la 750 du même nom, même si le dosage de la puissance doit être plus réfléchi. Impossible sur un 1000 tant ce type de moto nage dans les superlatifs (puissance, lourdeur à la mise sur l’angle et freinage accrus).

- Équipée de Bridgestone BT 014, la 600 plonge vivement à la corde et assure une bonne stabilité sur l’angle. Le réglage souple des suspensions la laissait légèrement flotter sur les courbes rapides... sans effet sur le cap choisi. Enfin, en sportive digne de ce nom, son freinage est sans reproche..

Découvrez cette GSX-R 600 en action. Rendez-vous sur ce bolide grâce à notre vidéo embarquée. Montez-le son pour profiter à plein du chant du 4-cylindres !

Ambiance

Les lieux d’essai presse ainsi que les moyens mis en oeuvre sont souvent inpressionnants. C’était le cas pour Suzuki, lors de la présentation des GSX-R 600 et 750, sur le magnifique circuit de Phillip Island.

JPEG - 77.1 ko

Une journée et demie de voyage. Débarquement à Melbourne. Groggy par le voyage et le décalage horaire, une journée de récupération est nécessaire pour nous remettre les idées à l’endroit : l’Australie est l’un des continents les plus éloignés de la rédaction.
- 24 heures d’avions et 9 heures de décalage horaire pour y arriver. La journée australienne se termine, la France se lève !
Mais le temps est de la partie et les deux jours de circuit à venir se profilent sans angoisse. Une heure de voiture, à 100 km/h maxi sur voies rapides, nous mène à Cowes, ville la plus proche du circuit.
- L’hôtel, plongé au milieu de la nature, donne le ton. L’île est une réserve naturelle !
C’est comme si l’on construisait un circuit de renommée internationale sur le parc régionale du plateau du Vercors (38). Avantage, la piste est loin des habitations (pas de souci avec les riverains). Seuls quelques oiseaux migrateurs partagent le bitume avec les motos. Paisibles, il faut parfois les klaxonner pour qu’ils s’écartent de la trajectoire !

JPEG - 70.8 ko

Le grand jour : un briefing technique organisé par les ingénieurs permet d’aborder les modifications principales apportées aux machines présentées.
- Chaque technicien responsable d’une partie du développement (moteur, partie cycle, design) passe pour détailler l’orientation de son travail et le gain obtenu sur la moto.
- Dehors, le soleil réchauffe la piste et l’envie de découvrir in situ la somme du travail effectué pendant les deux années passées monte (un modèle hyper sport à une « durée de vie » de deux ans maxi).

JPEG - 63.8 ko

L’accueil réservé aux journalistes du monde entier est conséquent. Pendant les essais, chaque essayeur se voit confier une machine et bénéficie de l’écoute personnalisée d’un mécanicien référent, comme les pilotes d’usine !
Sachant que l’on partage les sessions de roulage avec plusieurs pays (Angleterre, Portugal, Grèce), c’est une vingtaine de motos, prêtes à rouler, qu’il faut bichonner, et quelques remplaçantes en cas de chute (une seule à déplorer sur les deux jours).
- Une organisation coûteuse pour les marques, mais qui a l’avantage de laisser prendre convenablement la mesure de ces bolides. Certes, la vision que nous aurons des montures sera centrée sur une utilisation piste. Une première approche logique vu l’usage donné à cette machine que la rédaction complètera, une fois les motos disponibles en France, par un comparatif routier.

JPEG - 23.8 ko

Tradition dans les ateliers japonais : de petits fantômes menaçants sont chargés d’éloigner les nuages. D’ailleurs, nous n’avons pas vu une seule goutte de pluie... février, c’est l’été en Australie !
L’organisation a accordé une place importante à la réalisation d’images. Mission remplie par plusieurs photographes postés sur le bord de piste.
- Cerise sur le gâteau, un pick-up préparé (Ford FS6 propulsé par un V6 de 270 ch et pneus de 300 mm de large) sera la voiture travelling. Il permettra de réaliser des images impressionnantes : la moto suivant le véhicule à quelques dizaines de centimètres de la benne (voir vidéo).
- Enfin, en exclusivité mondiale pour les lecteurs de Motomag.com, nous vous proposons une vidéo embarquée de la GSX-R 600 sur un tour lancé et sur le tracé le plus rapide des circuits internationaux... Chaud devant !

JPEG - 49.7 ko
Traveling
Voiture spéciale photographe pour des images embarquées de Suzuki GSX-R 600

Etienne Garcin-Marrou - 10/03/2006

Fonds d'écran
fond
Nos derniers articles

Kymco Xciting 400i : le plus « sportif » des moyennes cylindrées

Dans sa catégorie, ce scooter taiwanais Kymco offre des performances dynamiques dignes de ses concurrents. Il doit cependant mieux faire en terme de protection et de rangement

Morini 501 Excalibur : routier mais délaissé !

La Moto-Morini 501 Excalibur, bonne routière par ses qualités dynamiques et son confort n’a pas connu le succès qu’elle aurait mérité.

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Triumph 1700 Thunderbird LT : pas encore du tonnerre

Pensée pour le voyage, la Triumph 1700 Thunderbird « LT », pour « Light Touring » assume bien son rôle. Mais dans un confort qui confine presque à l’ennui, par manque de sensations mécaniques.

Nous suivre sur
le web