Une affaire de famille

Sur son Aprilia bicylindre, le frère Adrien a fait de sacrées étincelles ce week-end : le circuit Carole comptant parmi les plus rapides de la saison, il est parvenu à distancer les deux machines du team TM, « pourtant mieux préparé », d’après le Français. Il termine sur la 3e marche du championnat mondial.

La marque italienne TM décroche la timbale

Enchaînant les parties de terre au centre du circuit et les virages les plus rapides du circuit avec un style des plus agressifs, le Finlandais Mauno Hermunen, sur l’autre TM, s’octroie la seconde marche du podium mondial.

Des Français au top

En championnat d’Europe S2, on notera la belle performance de Frédéric Guérin, terminant sur la seconde marche du podium. En championnat de France, Nicolas Cottenet s’impose dans les 3 manches du jour, tandis que Jarno Langlois s’alloue le titre de champion de France.

Jacque Bolle satisfait

L’épreuve était organisée exceptionnellement par la FFM (Fédération française de motocyclisme). Son président, Jacques Bolle, espère qu’elle sera reprise par un organisateur l’année prochaine : « La FFM n’a pas vocation à organiser des championnats du monde. Nous l’avons pris en charge car l’événement qui devait avoir lieu à Cahors posait problème. La rénovation du circuit Carole était une bonne occasion, et le succès relatif de ce week-end devrait surement amener à de nouveaux événements de ce type. » Le circuit de supermotard restera en place et des clubs se sont déjà montrés intéressés pour profiter de cette structure.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité