En images

Supermot’ Alpe d’H. (650) Testu au freinage Supermot’ de l’Alpe d’H. : Superfinale  450

Ce dernier, revenu à son meilleur niveau, se sera battu tout au long de la manche pour conserver l’avantage qu’il a acquis au départ.

Pour la deuxième finale, Aurélien Rolland parvient à conserver la première place devant Adrien Chareyre. Sylvain Bidard les suit de près.
Malchanceux, Patrick Bellérophon s’est blessé à l’épaule, mais devrait rapidement reprendre la piste. Il termine 9e au terme du week-end.

En 650, Eric Delannoy s’impose au classement final avec une victoire lors de la première finale et une deuxième place dans la seconde. Frédéric Reynaud se classe deuxième en prenant une seconde puis une troisième place. Maxime Testu termine troisième avec une victoire et une quatrième place.

Superfinale : les 450 dominent

La « Superfinale » est une nouveauté de la saison 2007 et réunit les 32 meilleurs des 450 et des 650. Lors de celle-ci, Thomas Chareyre prenait rapidement le meilleur sur Eric Delannoy, qui avait fait le holeshot. Blot est juste derrière et Adrien Chareyre les suit. Au fil des tours, ce trio se détache reléguant les « grosses » 650 à plusieurs secondes. Même Aurélien Roland, auteur d’une victoire de manche, sera distancé. À l’arrivée, les deux frères Chareyre et Stéphane Blot ont encore creusé le trou. La hiérarchie est respectée.

Accueil en bleu pour certains, ambiance bucolique pour tous
- Cette année, les courses se sont déroulées une fois de plus sous le soleil, et les nombreux spectateurs de cette épreuve, dont l’entrée est gratuite, pouvaient suivre le tracé de bout en bout, bien installés dans les champs de myrtilles qui surplombent le circuit. Une nouveauté néanmoins cette année : la gendarmerie avait prévu des jumelles et un gros comité d’accueil à la sortie d’un des 21 virages de la montée à l’Alpe d’Huez. De nombreux motards à l’attaque se sont faits piéger. Avis pour l’année prochaine !

Adrien Chareyre fait le spectacle
- Leader du championnat après la 1re épreuve, Adrien Chareyre (frère de Thomas) fait le spectacle lors des finales iséroises : relégué en fin de classement en 1re manche 450 suite à chute, il devra attaquer fort pour remonter à la 5e place. Pour terminer 3e au final 450 comme en Superfinale, l’attaque restera de rigueur !
 - 
Publicité

Commentaire (1)

Infos en plus
Publicité