Les stations-service de l’Union européenne seront prochainement équipées de pompes de récupération des vapeurs d’essence, selon un projet de directive adopté, mardi 5 mai, à Strasbourg, par le Parlement européen.

Les dispositifs captureront 85% des vapeurs d’essence se dégageant des réservoirs des voitures, camions ou motos en récupérant l’air saturé dégagé par les réservoirs.
Ces vapeurs sont nocives pour l’environnement et aussi pour la santé à cause du benzène, cancérigène, qui est présent dans le carburant.

Les systèmes de récupération des vapeurs d’essence aspirent les « substances organiques volatiles » au niveau de l’embout de la pompe à essence et sont renvoyés dans les cuves des stations-service.
Ils seront obligatoires dans toute l’Europe à compter du 1er janvier 2012 dans les nouvelles stations.

Les autres auront jusqu’au 31 décembre 2018 pour se mettre en conformité. Seules exceptions, les petites stations qui sont exemptées de l’obligation au vu du coût des transformations.

Enfin, le parlement a évoqué également le fait que les stations feraient finalement des économies, puisque la récupération des vapeurs permettrait d’économiser le précieux carburant qui jusqu’alors s’évaporait dans notre atmosphère où nos poumons.

Consultez aussi :

Publicité
Publicité