En images

Stationnement 2RM à Londres : manif le 4 février Londres : manif pour le stationnement 2RM Manif à Londres : double discours sur la moto Stationnement 2RM à Londres : action en justice

« Il nous manque 20.000 livres pour engager une action en cours de justice, mais nous en avons déjà réuni 30.000 ! », explique le porte parole de la BMF à nos confrère de Motorcycle News. Et ce motard de poursuivre : « Cette loi locale pourrait avoir un réel impact au niveau national et rendre tout stationnement de deux-roues payant à travers l’Angleterre ! Il faut donc protester maintenant dans les rues de Londres et soutenir le groupe "No to the bike Parking Tax" (NTBPT), qui portera notre plainte en justice. »

Après avoir légalisé l’usage des voies de bus pour les scooters et les motos dans certain secteurs, et offert la gratuité de circulation dans la zone d’accès payant (Congestion Charge) du centre de Londres aux deux-roues motorisés, la ville de Londres opère un sérieux revirement en faisant rentrer le deux-roues dans le girond du tout payant. Avec un encombrement bien moins important que la plus petite des automobiles citadines, motos et autres scooters participent très sérieusement au désengorgement des villes. Leur faible impact sur la pollution a lui aussi été officiellement reconnu par la ville.

Selon la fédération des associations motocyclistes européennes (FEMA), ce revirement pourrait être attribué aux nouveaux moyens technologiques disponibles : « Il est désormais possible de faire payer les motos, là où c’était autrefois impossible. La combinaison SMS/enregistrement en ligne + agents municipaux équipés de terminaux permet désormais de faire payer les motos quand l’horodateur ne le permettait pas », explique Hugo Roebroeck, porte parole de la FEMA.« Si les municipalités se mettent a faire payer les motos simplement parce qu’elle le peuvent, sans se poser la question du rôle des deux-roues motorisés dans la mobilité urbaine, une contagion rapide est à craindre », souligne-t-il.

Suivie avec intérêt à échelle internationale, la politique londonienne en matière de deux-roues pourrait bien faire l’effet d’une tache d’encre et couler jusqu’en France. L’initiative des motards anglais du NTBPT est donc à surveiller avec grand intérêt.





Publicité
Infos en plus
Publicité