Au vu de leurs yeux d’enfants après les courses, pas de doute sur leur participation à Ledenon et au championnat 2012. Il est déjà question d’y courir deux manches par course.

Les essais se sont déroulés samedi matin, à la fraîche. Les hiérarchies s’établissent sur ce tracé rapide où le moteur est vraiment primordial : les plus rapides dépasseront les 120 km/h de moyenne. Mais il y aura de nombreux malheureux – comme Bossard avec une moyenne de 45 km/h ! – qui permettront, pour une fois, à Lemoine/Biette avec leur BMW 600 de ne pas partir en dernière ligne...

Course 1 : la chaleur est là !

Samedi en début d’après-midi, il fait déjà bien chaud et les équipages ont hâte de prendre la piste. Le König de Todeschini mènera le bal jusqu’à un tour de la fin, où la sagesse de Bruno, son pilote, l’amène à s’arrêter : le thermomètre de son side indique 110 °C. Ce sera donc la victoire pour Franck Bertrand, devant Brejat. « Accessoirement », les 20 sides au départ fournissent un superbe spectacle. Quel que soit le compartiment du circuit, on est rarement tout seul à admirer les attelages tourner. Les Steiner n’ont prendre le départ, leur moteur déclarant forfait au moment de s’aligner sur la grille. Le 2e moteur permettra de repartir dimanche.

Course 2 : en première partie

Dimanche, la seconde course s’est déroulée en lever de rideau de l’Âge d’Or. Et heureusement pour les pilotes et les singes, car la température est déjà forte à 8h30. Les sides s’alignent sur la grille de départ, et c’est parti pour 20 minutes de bagarre. Au final, les Bossard sortent vainqueurs et ravis ; ils en profitent pour s’offrir le record du tour à 125,92 km/h de moyenne. Pour une fois que le Triumph est présent, il est bien là et efficace. Du côté des déboires, Franck Bertrand a cassé son Kawa. Il lui reste deux mois pour réparer avant la prochaine épreuve, à Lédenon.

L’équipe de La Main au Panier (LMAP) pour Motomag.com

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité