Pour la plupart des pistards présents, c’est le premier vrai roulage de l’année. Tout ce qui roule sur trois roues était au rendez-vous. C’est en effet un des premiers roulages/entraînement de la saison, qui permet à tous de tester les machines, d’affiner les réglages. Les améliorations et autres modifs, réalisées pendant l’hiver sont ici testées en situation !

Côtoyant les nombreux pistards amateurs, sont présents plusieurs équipages participants au Championnat du monde (Superside) 2012 (châssis long, 1000 cm3), SBK (Superbike), Championnat de France de la Montagne (courses de côtes), Trophée de France F2 (châssis court, 600 cm3), la plupart des équipages du championnat side-car VMA (sides classiques et vintage) et du trophée VMA Open créé pour 2012 (side-cars sortie arrière).

Que la fête commence !

Samedi, réveil vers 7 heures, le boulanger n’est pas loin : croissants ! Il fait frisquet, mais le soleil dominera toute cette journée ! Première série, 9 heures. Au programme : 3 à 4 séances de roulage de 20 minutes par jour (samedi et dimanche). Timing aux « p’tits oignons », les séries s’enchaînent. Pour les participants c’est du plaisir à l’état brut : on s’amuse, ça « s’arsouille velu », mais super propre. De 12h20 à 14h : « refroidissement des moteurs » et sustentation des équipages. Les roulages reprennent à 14 h tapante, jusqu’à 18 h.

Samedi soir la flotte est annoncée, mais l’organisation a tout prévu... Un superbe barnum nous accueille pour l’apéro dînatoire (bien sympa), suivi d’un concert rock avec un groupe (BPM) qui envoie du bon, du lourd, du sérieux : Led Zep, Deep Purple, ZZ Top pour ne citer qu’eux. Arrêt des « hostilités » à minuit.

Météo : de la veine

La pluie a eu la bonne idée de tomber pendant la nuit, permettant à tous, malgré un ciel menaçant, de rouler dimanche sur le sec. Les photos de la veille étaient visibles, chez notre ami belge Philippe Corradi (déjà en partie en ligne sur son site).

A noter qu’aucun incident majeur n’a été à déplorer et, comme d’habitude, pour contredire les mauvaises langues : pas d’huile sur la piste ! Et puis l’ambiance était comme on aime : sympa, conviviale… side-cariste, quoi !

Merci aux membres de « la Main au Panier » : Odile, Daniel, Christian, Jean-Claude et tous les bénévoles pour l’organisation de cette cinquième édition. Rendez -vous est déjà pris pour la sixième. À vos agendas, ce sera les 16 et 17 mars 2013.

LES CHAMPIONS


Ils viennent de Clermont-Ferrand. Christian Raynaud, 54 ans, technicien de maintenance, est pilote. Sabine, son épouse, 44 ans, peintre en bâtiment, est passagère.

Entre 1990 et 1995, Christian a couru le championnat de France de la Montagne sur un Semaz-1100 GSX de 83. Puis c’est sur un basset 16 pouces Fidaman, propulsé par un Triumph 650 à boite séparée, qu’il a participé aux premières « démos » sur piste à Montlhery (Moto Légende, Trophée Jumeaux, etc).

En 2011, pour la première fois engagés au VMA (Vitesse moto ancienne) et après les 5 courses, ils sont 1er dans la catégorie Vintage, avec leur 16 pouces Fidaman emmené par un Laverda 750 SF.

A Lurcy, malgré un peu de mécanique (un culbuteur bruyant), le couple s’est fait plaisir, tout en s’entraînant pour la saison VMA 2012 qui va commencer. Ils aimeraient bien réitéré l’exploit de 2011 !

PÈRE ET FILLE


Originaire de Richelieux (Indre-et-Loire), Frédéric Sainton, 53 ans, agent de contrôle chez Michelin et pompier volontaire, est pilote. Alexia, sa fille, 25 ans, chargée de DRH, est passagère.

S’il tient les bracelets aujourd’hui, depuis 1984 et pendant 16 ans, Frédéric a été le passager de Gilles Mercier, avec qui il a fait le championnat de France de la Montagne.

En 2009, après un arrêt de 10 ans, c’est sur un F2 Baker-Yam 600 (ex Phil Cillomb) qu’il roule en démos avec Alexia. En 2012, son F2 étant éligible (nouveau règlement), ils participeront au moins à deux manches du championnat VMA. Ils seront notamment au Vigeant et au Haute Saintonge.

 - 
Publicité
Infos en plus
Publicité