Quand les policiers ne respectent pas la loi pour faire respecter la loi… Dans l’agglomération lilloise, le 19 février au matin, la voiture stationnée en contresens sur une voie interdite, c’était un radar embarqué ! Et dire qu’ils sont censés montrer l’exemple.

8h30 du matin le 19 février, agglomération lilloise sur les grands boulevards en direction de Marcq-en-Bareuil, un véhicule est stationné en contresens à la sortie du tunnel, à hauteur de la station de tramway Botanique. Surpris, les véhicules freinent fort et les rares conducteurs de deux-roues risquent de heurter l’automobile qui les précède. La raison de la présence de cette Renault en sens inverse ? Il s’agit d’un véhicule banalisé des forces de l’ordre, renfermant un radar mobile prêt à l’usage. Forcément, pour flasher l’arrière des 2 et 4-roues, il doit se mettre tête-bêche…

« Ce positionnement nous pose problème », reproche Olivier Turpin, coordinateur de l’antenne FFMC du Nord. « Le véhicule banalisé est mal stationné. Il sème le trouble chez les conducteurs, contribuant à accroître le risque d’accident. Ce dispositif ne va pas dans le sens du respect de la règle, pourtant prôné par les autorités. » Sans compter qu’on se demande bien comment ils ont manœuvré pour stationner là… Forcément, à un moment, il y a infraction ! En définitive, c’est « faites ce que je dis mais pas ce que je fais »… Il y a de quoi se mettre en colère !

Publicité
Publicité