Essai

Askoll, le roi du moteur électrique pour la grande consommation en Italie (300 000 unités produites chaque jour), a pour ambition de commercialiser à grande échelle en Europe des 2-roues motorisés (2RM) prompts à satisfaire les classes populaires à la recherche d’un moyen de transport pratique, utile et « propre » (donc capable de rouler en ville quelle que soit l’interdiction pesant sur les moteurs thermiques).

Après l’eS2 (équivalent 50 cm3), Askoll présente l’eS3, un scooter équivalent 100 cm3. D’après le constructeur il serait capable d’atteindre 70 km/h et une autonomie de 96 km en mode Eco (80 km en mode Sport), selon les critères de la norme CE 168/2013.

Prix attractif
Utilisable avec un permis B (et la formation de 7h obligatoire) ou A1, l’eS3 est disponible au prix très abordable - pour sa catégorie - de 3 490 €, et c’est là son principal atout. Si l’on déduit les primes à l’acquisition d’un véhicule dit écologique (750 € de bonus gouvernemental + 400 € d’aide à Paris par exemple), on atteint un prix de vente de 2 340 €. Les fabricants chinois peuvent rebrousser chemin, en Europe les Italiens sont dans la place !

Design soigné
Identique à l’eS2 côté look, l’eS3 profite lui aussi d’un design à l’italienne, c’est-à-dire sobre et élégant. Ses grandes roues (80/80-16 à l’avant et 90/80-16 à l’arrière) et son poids plume (85 kg) le rendent maniable. Les plus grands regretteront juste son faible gabarit (y’a qu’à voir les photos pour le constater !). Au delà d’1,80 m, le duo est de fait proscrit.

Peu de volume de chargement
Autre objection, la capacité de chargement reste faible : juste une boîte à gant dans le tablier et un coffre de selle a minima à cause des deux batteries… Fée électricité est propre mais prend de la place ! Le top-case s’avère donc obligatoire pour le casque du conducteur, et tant pis pour celui du passager.

A peine un bon 60…
Côté motorisation, l’Askoll eS3 affiche une puissance de 3 kW qui lui permettrait, aux dires du constructeur, d’atteindre 70 km/h. A l’essai, si l’on retrouve une indéniable capacité d’accélération propre à tout engin électrique, on demeure sceptique sur la vitesse maxi. Nous avons peiné à atteindre un bon 60 km/h en pointe, et le scooter a eu du mal à grimper une forte côte. Mais en ville, là où se situe l’essentiel de son utilisation, 60 km/h, c’est déjà au-delà de la limitation…

Côté autonomie, le moteur électrique brushless Askoll - à grande efficacité énergétique - est alimenté par deux batteries lithium-ion d’une capacité totale de 2 800 Wh. Elles se rechargent en 3,5 heures par kWh. Elles offriraient 96 km d’autonomie en mode Eco et 80 en mode Power. Nous n’avons pas pu vérifier ces données du constructeur.

Atout en termes de sécurité, le système de freinage CBS, couplé avant-arrière donc. Et pour la modernité, l’Askoll eS3 dispose d’un éclairage avant et arrière à diodes.

Verdict : la Bleue du futur
Mais la principale qualité de l’Askoll eS3 - pour la catégorie s’entend - demeure son prix. A 3 490 € hors primes, il pourrait gagner les faveurs de la masse laborieuse qui n’a plus l’autorisation de se déplacer en Motobéc’ 2-temps…

Commentaire (1)

Fiche technique

Askoll eS3 (données constructeur)
- Scooter électrique équivalent 100 cm3
- Moteur électrique brushless
- Puissance : 3 kW
- 2 batteries lithium-ion
- Capacité totale de 2 800 Wh
- Poids batteries : 7,5 kg/kWh
- Temps de recharge : 3,5 h par kWh
- Poids du scooter : 85 kg
- Frein Av à disque diam. 220 mm ; Ar à tambour diam. 140 mm
- Dimension des roues : 80/80 16 à l’Av ; 90/80 16 à l’Ar
- Hauteur de selle : 760 mm
- 3 modes de conduite : Power, Normal, Eco
- 4 coloris : noir, blanc, gris, rouge
- Prix : 3 490 € hors bonus écologiques

Publicité