En visite à l’Eicma mardi 2 novembre, le Premier ministre italien Silvio Berlusconi a parcouru les stands avec sa décontraction habituelle et rencontré Max Biaggi et Jorge Lorenzo.

Mis en cause pour avoir organisé chez lui des soirées avec plusieurs jeunes femme rémunérées 5 000 euros la nuit, dont une jeune Marocaine de tout juste 18 ans, Ruby – qu’il a par la suite fait libérer alors qu’elle était accusée de vol –, Berlusconi, 74 ans, s’est montré tout à fait à l’aise et... plaisantin.
S’adressant au directeur du salon, Costantino Ruggiero, il lui aurait glissé : « Vous n’auriez pas une petite place sur un stand ? Une certaine Ruby a besoin d’un boulot, elle y serait parfaite... » Et payée rubis sur l’ongle ?

Publicité

Commentaire (0)

Publicité