La Fédération européenne des associations de motards (Fema) organisait, le 3 octobre au salon Intermot de Cologne, le forum « European Motocyclists’ ». Un événement dont Moto Magazine est partenaire. Au menu, sécurité et reconnaissance des conducteurs portant un casque.

Chercheurs et vision optimiste
La matinée était consacrée à un exposé de la chercheuse à la Neuroscience Research Australia, Liz de Rome. Le Suédois Claes Tingvall enchaînait sur le projet Vision Zero initié par la Swedish Transport Administration, et laissait entendre que les deux-roues n’étaient plus les vilains petits canards de la sécurité routière. Oui, on peut parler à ces conducteurs prouvant par moments qu’ils ont un certain sens des responsabilités !

Problème aux intersections
Le Néerlandais Robert Verweij (ministère des Infrastructures et de l’Environnement) indiquait ensuite que les autorités de son pays avaient fini par identifier les principales causes d’accidents impliquant une moto : en premier, le non respect de la priorité (par les automobilistes) aux intersections ; en second, la perte de contrôle du véhicule. Il soulignait qu’en fonction de ces résultats, les autorités devaient prendre des mesures qui seraient comprises par tous, et concerner le conducteur mais aussi le véhicule et les infrastructures routières.

Sécurité routière européenne
Aline Delhaye, secrétaire générale de la Fema, annonçait que le projet Riderscan était officiellement lancé ce 3 octobre. Cette étude, initiée par l’Union Européenne, a pour but de collecter le plus de données possibles sur la sécurité des motards, afin d’améliorer les connaissances en la matière, et de réunir les parties prenantes autour de cette question cruciale.

Appel à contributions
Un appel aux contributions, de toute personne qui s’intéresse à la sécurité routière et serait à même de proposer des informations, des idées pour améliorer celle des motards, est lancé. Pour y souscrire, rendez-vous sur le site de Riderscan.

Publicité
Publicité