Article

La marque indienne Royal Enfield présentait en Europe, au salon EICMA de Milan 2016, son tout premier trail, baptisé Himalayan. Equipé d’un nouveau moteur 411 cm3 refroidi par air relativement peu puissant, il peut néanmoins faire la différence grâce à une partie-cycle facile et performante orientée tout-terrain.

Souvenez-vous, Moto Magazine a essayé l’Himalayan en exclusivité sur les sentiers de l’Everest (voir l’essai en cliquant ici). Ce petit trail ne nous a pas déçu, malgré un léger déficit de puissance (25 ch pour 185 kg).

Regardez la vidéo de l’essai de la Royal Enfield Himalayan en conditions extrêmes d’utilisation


Un problème pour lire cette vidéo ? Cliquez ici

Ses atouts
- Sa partie-cycle développée par les Anglais de Harris Performance est facile.
- Le fabricant propose de nombreux accessoires pratiques : boussole, porte-paquet, points d’ancrage...
- Sa hauteur de selle (800 mm) la rend accessible.
- Son cadre double berceau haut sur pattes dispose d’un large sabot pour le tout-terrain.
- Elle est montée sur des jantes à rayons de 21 pouces, utile pour le franchissement.
- Elle possède un gros réservoir en acier de 15 litres avec des fixations sur les côtés pour rajouter des jerricanes.
- Elle est dotée du premier mono-amortisseur chez Royal Enfield, avec 200 mm de débattement.
- Freinage : simple disque de 300 mm à l’avant et 240 à l’arrière avec l’ABS.
- Elle aurait mérité une finition un peu plus soignée.
- L’Himalayan reste une moto attachante avec un look de baroudeur vintage totalement atypique. De quoi afficher sa différence face à des machines japonaises au design toujours plus torturé.

Fiche technique
- Moteur : monocylindre refroidi par air et huile, 4 soupapes par cylindre, 411 cm3
- Puissance : 25 ch
- Couple : 3,26 m.kg
- Poids : 185 kg en ordre de marche
- Réservoir : 15 litres
- Hauteur de selle : 800 mm
- Coloris : noir ou blanc
- Prix : 4 500 € (estimation Moto Magazine)
- Disponibilité : non communiquée

Commentaire (0)

Publicité