Le vendredi 26 août, pour la troisième fois de l’été, l’antenne du Bas-Rhin de la Fédération française des motards en colère (FFMC 67) a organisé un apéro place Gutenberg. Une Nuit 2-roues ayant pour but d’informer les Strasbourgeois sur la mise en place des Zones à circulation restreinte (ZCR).

Bien plus qu’une soirée festive et conviviale, ce rassemblement est aussi un symbole fort dans le contexte actuel des mesures prises ou envisagées envers les 2-roues motorisés. Cette action, comme les précédentes, avait pour objectif de faire de la pédagogie à destination de l’ensemble des usagers.

Interdit d’interdire !
Depuis le 1er juillet 2016, la ville de Paris est interdite aux véhicules anciens entre 8h et 20h au prétexte du plan de protection de l’atmosphère. Cette mesure, qui pourrait être étendue à 25 grandes agglomérations, pourrait même être progressive, et aboutir à la suppression de véhicules de plus en plus récents. L’objectif des élus étant d’arriver à bannir en 2020 les motos d’avant 2016 !

Convaincre
« Le but n’est pas de causer de la gêne pour les riverains, mais de permettre l’échange avec les motards autour des sujets d’actualités comme celui des ZCR, explique Xavier Lebeau, coordinateur de la FFMC 67. Nous ne remettons pas en cause la prise de conscience écologique et l’amélioration de la qualité de vie. Ce que nous dénonçons, c’est la méthode utilisée pour arriver à la stigmatisation des motards d’une part et la solution proposée inefficace et démagogique d’autre part ».

Rendez-vous convivial
Beaucoup profitent de ce rassemblement pour s’installer sur une terrasse de café ou pour faire le tour des boutiques du centre-ville. « Un serveur nous a confié que même que bien que les passants détournent leur regard de sa terrasse au profit des motos, l’affluence n’est pas en baisse, bien au contraire », rapporte Xavier.

Non au contrôle technique moto !
Autre dossier chaud du moment déchaînant les passions, le contrôle technique des 2-roues motorisés à la revente. Il est prévu pour 2017. Les motards sont opposés à ce contrôle technique qui pour eux est un racket, et n’aura aucun impact sur la sécurité.

« Là encore les motards ne sont pas écoutés, de même que les scientifiques, regrette Xavier. Plusieurs études récentes, en particulier une norvégienne, ont démontré l’inefficacité d’un contrôle technique, tant sur l’amélioration de la sécurité routière que sur la pollution. Ces mesures n’ont qu’un seul but, accélérer le renouvellement du parc moto, mais socialement elle n’est pas adaptée, elle pénalise les ménages les plus modestes ».

#mamotomaliberté
Les motards bas-rhinois ont profité de ce rassemblement pour se prendre en photo avec la pancarte « Ma moto ma liberté », opération lancée par la FFMC 73. Ces selfies, publiés sur les réseaux sociaux avec le mot clé #mamotomaliberte, visent à sensibiliser l’ensemble des usagers sur les restrictions de circulation et leurs conséquences en termes de liberté de circulation.

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité