En images

Bertrand Stey : ex-pilote

Manque de chance, il se blesse très tôt en début de saison 2002, et termine 37ème au championnat avec 3 points seulement.
- Le bilan ne semble guère meilleur en 2003, puisqu’il n’est que 36ème avec 6 points, mais il a la satisfaction d’avoir terminé deux fois 13ème et parmi les 3 seuls pilotes privés classés sur ce type de machine !

Hélas, rouler à ce niveau coûte très cher et le pilote Alsacien doit laisser sa place faute de moyens financiers suffisants. Cette année on devrait revoir Bertrand en championnat de France 600 supersport sous les couleurs du Team Daffix.

Cette période du WSBK a laissé à Bertrand de bons souvenirs. « Quel plaisir de découvrir tous les circuits de mes rêves d’adolescent » confie t-il. Mais il affectionne particulièrement sa 11ème place à Monza en 2001, et l’amitié qu’il a pu tisser avec Régis Laconi.

Né à Colmar en 1972, Bertrand Stey est un alsacien qui baigne dans l’univers de la moto depuis qu’il est au berceau.
- En effet, ses parents tiennent la concession Honda de Colmar, et c’est tout naturellement que le virus des 2 roues motorisées le contamine dès son plus âge.
- De la mobylette au circuit, il n’y a eu qu’un pas. Dès 1990, à l’âge de 17 ans, il dispute le trophée Honda 125 RS pour le plaisir. Il restera dans l’univers 125 RS jusqu’en 1996 où il est sacré champion de France.

Après un passage en 250 ccm3 où seul contre les motos d’usine, il termine 4ème, il est repéré par le Team DAFFIX qui l’engage en 4 temps 600 Supersport.
- En endurance il est 1er privé et 6ème scratch au bol d’or 97 et décroche la pôle position au 24 heures du Mans 98. C’est à cette période que le White Endurance Team qui recherche un pilote parlant français le remarque et l’engage en Mondial Superbike.
- La chance cela existe aussi pour rejoindre le plus haut niveau.

Gilles Garreau correspondant 67

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité