Ce sont donc près de quatre-vingts motards qui ont répondu présents à l’opération organisée par l’antenne de Meurthe-et-Moselle de l’Association de formation des motards (AFDM) pour permettre de réapprendre les bases de la conduite d’une moto après une petite trêve hivernal… ou un arrêt du deux-roues beaucoup plus long.

Destinée aussi bien aux jeunes permis qu’aux motards expérimentés, cette journée avait un double objectif : réviser certains fondamentaux, tels que les manœuvres à basse vitesse, le freinage et le placement du regard ; mais aussi d’appeler à la prudence avec le retour des beaux jours.

Au cours de minis ateliers, chacun a pu se rendre compte de ses limites. « On essaie de faire comprendre que le meilleur évitement, c’est celui qu’ils n’ont pas à faire. Le pire ennemi du motard, c’est l’excès de confiance en soi », explique François Vuitton, de l’AFDM. Un message bien reçu, puisque rares sont les motards qui ont évité le véhicule ou le piéton matérialisé par des cônes !

Jean-Louis Thiebert, adjoint au maire de Nancy, mais aussi motard et adhérent de longue date de la FFMC 54, est venu encourager l’initiative qui a le soutien financier et logistique de la préfecture de Meurthe-et-Moselle. « Les motards sont des acteurs de la sécurité routière et cette action s’inscrit pleinement dans le volet prévention 2RM du Document Général d’Orientation », souligne Frédéric Bernardo, le directeur de cabinet du préfet. Sans oublier la bonne ambiance qui participe à l’impact pédagogique de cette journée.

Raphaël Bary - Correspondant 54

Publicité
Publicité