La légendaire marque anglaise Brough Superior n’a produit que 2 000 motos durant la première moitié du vingtième siècle. Ces machines très luxueuses, baptisées Rolls Royce de la moto - avec l’autorisation de la célèbre marque automobile – ont été rendues célèbres par Lawrence d’Arabie. L’aventurier britannique en a eu sept.

Mystère
Ce sont plusieurs motos de cette marque légendaire que la maison Bonhams vient de céder à de riches collectionneurs. La vente a attiré d’autant plus de curieux que les Brough Superior de Bodmin Moor étaient auréolées d’un certain mystère.

Ce lot exceptionnel avait appartenu à Frank Vague, un membre du Brough Superior Club récemment décédé. Depuis que l’homme, originaire des Cornouailles, avait fait l’acquisition de ces machines au début des années 60, nul n’en avait plus revu la couleur.

À tel point que l’on commençait à évoquer la légende urbaine… jusqu’à ce que les équipes de Bonhams ne les retrouvent, parfois en pièces détachées, dans une grange sous 50 ans de poussière.

2 roues arrière
Bien que dans un piteux état, les motos ont atteint des montants record. La Brough Superior 750 cm3 BS4 est partie à 331 900 £ (426 000 €). Cette machine, dévoilée en 1931 à l’Olympia motorcycles show, se distinguait par ses deux roues à l’arrière et par son moteur 4-cylindres à une époque où le monocylindre faisait figure de norme. La BS4 n’a été produite qu’à 10 exemplaires.

Les huit Brough Superior de Bodmin Moor ont atteint un montant total de 752 625 £ (968 328 €).

À l’occasion de cette vente, Bonhams a présenté d’autres machines également exceptionnelles. Une Vincent HRD de 998 cm3 a trouvé preneur à 270 300 £ (347 715 €) et une Coventry-Eagle 980 cm3 s’est vendue 163 900 £ (210 841 €).

La vente de modèles rares de motos anciennes atteint donc des sommes astronomiques, à l’instar de l’automobile. Dans le milieu très fermé des collectionneurs de haute volée, les machines même en mauvais état trouvent preneur, avant d’être restaurées à prix d’or. La crise ne touche que le commun des mortels…

Publicité

Commentaire (0)

Publicité