En images

Scooters : un Integra devance les T-Max Sport : Kawasaki 600 en pole Side-cars : le baptême d’Edith

Roadsters
Avec les KTM Superduke, les Yamaha MT-09, Ducati Multistrada, Aprilia Tuono et autres MV Agusta Brutale, c’est un peu la catégorie reine cette année en championnat de France. Au cumul des temps de jour et de nuit ici à la Sarthe, on retrouve Laurent Filleton et sa KTM en tête, devant Christophe Velardi et Bruno Schiltz. Mais au classement général du championnat, après deux rallyes (Toulon et la Sarthe) et quatre manches, c’est Velardi qui est aux commandes de la catégorie avec 105 points. Suivent Filleton (93 pts), Toniutti (85 pts) et Schiltz (71 pts). C’est entre ces quatre pilotes que le titre devrait se jouer.

Monos
C’est un peu la catégorie des monocylindres KTM (690 Duke ou SMC). La puissance est certes nettement moins importante que les gros roadsters, mais aux mains de jeunes pilotes comme Florent Derrien ou Mickaël Augras, les motos autrichiennes peuvent être redoutables dans certaines spéciales ou dans des conditions difficiles. Au classement cumulé de la Sarthe, c’est Augras qui l’emporte devant Derrien et Tanguy Brebion (HVA 510). Au classement général, les positions s’inversent entre Florent (110 pts) et Michaël (106 pts). Ils sont logiquement les favoris de la catégorie puisque Tanguy ne fera pas tout le championnat.

Sport 1 et 2
Voici deux catégories qui permettent de s’initier ou tout simplement de courir en rallye moto sans se ruiner. Mais n’allez pas croire qu’avec ce type de moto (monos moins de 400 cm3 et bicylindres moins de 500 cm3 pour le Sport1 et bicylindres entre 500 et 700 cm3 pour le Sport2) ça roule « tranquille ».

À la Sarthe par exemple, Jean-Frédéric Coutelle place sa CB 500 Sport1 à la 10e place scratch et Maxime Mettra sa Kawasaki Versys Sport2 à la 14e place. Au classement du championnat, c’est le Corse Felix Caviglioli qui pointe en tête des Sport1, devant Hervé Ricord et Jean-Frédéric Coutelle. En Sport2, Maxime Mettra devance Mickaël Brely et Sébastien Collet.

Top Sport
Et voilà les sportives, celles avec carénage, des bracelets et des chevaux… Mais en rallye, sur des petites routes ce n’est pas forcement l’arme absolue et c’est pour cette raison que le nombre de pilotes qui choisissent ces machines est en forte diminution. Pour le moment, la course au titre se joue entre Sébastien Brugues (Kawasaki ZX-6R) et l’étonnante Sonia Barbot (Suzuki GSX-R 1000).

Scooters
On retrouve pas mal de Yamaha T-Max dans la catégorie, mais c’est le Honda 750 Integra de Mathieu Bruneau qui domine les débats grâce à sa puissance, sa tenue de route… Mais grâce aussi à l’attaque du pilote angevin ! Mathieu est actuellement en tête du championnat devant Frédéric Ber (toujours deuxième sur les quatre manches) et l’ancien champion de France Marc Troussard.

Side-cars
Elle est de loin la catégorie la plus aimée du public qui se « régale » des glissades et autres figures de ces machines autrefois moins sportives. Il faut dire que la technologie side-car a énormément évolué en rallye et les machines sont de plus en plus performantes. Plusieurs constructeurs français comme Choda ou DJ sont à la base de cette évolution. À la Sarthe ce sont les époux Amblard qui dominent avec leur Suzuki 1300 Choda, devant Marlin/Carlo et Agin/Trigolet. Au championnat, ce sont toujours les époux Amblard qui sont en tête avec un carton plein de 120 points, devant Marlin/Carlo et Menard/Banut.

Classiques et anciennes
Avec un fort capital sympathie, les motos d’époque font partie du paysage rallye moto depuis bien des années. Ici, la bonne humeur et le plaisir de l’échange sont de mise. À la Sarthe, la victoire revient à Patrick Cosnuau (Honda 750 VFR) devant Nick Ayrton (Suzuki GSX-R 1100), mais c’est Antoine-François Caviglioli et sa Honda 650 Dominator qui sont en tête au championnat. Chez les Anciennes, Gérard Spagli (Kawasaki Z1000) l’emporte à la Sarthe devant Christian Lacoste (BMW R100/7). Ils sont à égalité au classement provisoire.

125 4T
La catégorie est peu fournie et difficile de dire à l’heure actuelle si un titre sera attribué en fin de saison, car seulement trois pilotes sont classés.

Espoir, Féminines et Vétérans
En catégorie Espoirs, victoire de Pierre Reynaud (Aprilia 1000 Tuono) dans la Sarthe, devant Alexandra Garcia (Kawasaki ER6). Cette dernière conserve la tête au classement provisoire. Chez les féminines, Sonia Barbot (Suzuki 1000 GSX-R) domine haut la main la catégorie, tout comme Alain Amblard celle de vétérans.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité