Calculer la vitesse moyenne n’est pas une nouveauté. En 2002, le Comité interministérielle de sécurité routière (CISR) envisageait la mise en place d’un contrôle précis de passages aux péages d’autoroute. Trop difficile à mettre en place, et très contestée à l’époque de l’annonce (une collaboration des sociétés d’autoroute au système avait été évoquée), l’idée avait été abandonnée.

En France, ce type de radars est déjà testé, depuis 2003, sur l’autoroute A10. Les caméras, distantes de 12 km, remplissent un rôle préventif. Un simple message affiche votre plaque d’immatriculation et vous prévient que vous roulez trop vite.

Passer sous la barre des 3.000 morts avant 2012 : l’obsession de cette promesse se fait d’autant plus forte que les chiffres 2009 sont décevants. Le bilan provisoire de l’Observatoire national de sécurité routière (ONISR) indique 4.262 morts, soit une légère baisse (discutable, voir articles en lien) de 0,3 % par rapport à 2008. Des résultats trop faibles pour le gouvernement de Monsieur Sarkozy : en plus des radars tronçons, le ministère des Transports prévoit 500 radars automatiques supplémentaires courant 2010.

De quoi se concentrer toujours plus sur son compteur de vitesse que sur la route...

Publicité
Publicité