L’annonce a été faite, cet été, par la préfecture de police de Paris : 8 radars automatiques fixes supplémentaires allaient être installés sur le périphérique parisien, portant à 16 le nombre de boîtiers sur la rocade. Trois mois plus tard, deux seulement sont en service… Qui s’en plaindra ?

Les motards comme les automobilistes qui empruntent le périphérique parisien ? Certainement pas. Sur les huit radars fixes qui devaient être installés, à l’été 2013 sur la rocade, deux seulement sont en fonctionnement. Les panneaux indiquant la présence des 6 autres sont posés sur des socles provisoires mais ensuite, pas de boîtier.

Travaux supplémentaires
La faute à des erreurs d’installation, rapporte le quotidien Le Parisien dans son édition du 8 octobre 2013. Les socles sur lesquels prennent place les radars ont été mal positionnés ! Ils vont être refaits progressivement, assure la responsable Sécurité routière de la préfecture. Sans préciser si ces travaux supplémentaires seront aux frais du contribuable ou des entreprises spécialisées…

Un radar tous les 3,7 km
Dans quelques semaines, donc, 16 radars fixes surveilleront la circulation sur le périphérique. Un tous les 3,7 km dans le sens intérieur, et un tous les 4,8 km dans le sens dans le sens extérieur. Un maillage des plus fins, pour une artère sur laquelle il est très difficile de dépasser les 80 km/h durant la journée !

Notons, par ailleurs, qu’un nouveau radar à l’implantation redoutable flashe dans Paris : il vient d’être installé sur la 2x4 voies du quai de Bercy (12e arrondissement) dans le sens Province-Paris, où la vitesse est limitée à 50 km/h. A deux pas d’un boîtier fixe qui flashe déjà dans l’autre sens de circulation. Coïncidence, le nouvel appareil photo est situé juste avant le passage sous le ministère des Finances…

Implantation des 16 radars fixes du périphérique parisien à la fin de l’année 2013 :


Afficher Radars périphérique Paris sur une carte plus grande

Publicité
Publicité