A croire que cela démangeait certains. Le premier panneau d’avertissement de radar fixe a été retiré, moins d’une semaine après le dernier Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), le 11 mai.

Christian Decharrière, préfet du Doubs, a déjà fait retirer le panneau de la rue de Dole, à Besançon. Avec 12.727 flashes l’année dernière, cette boîte est la plus efficace du département.

Une coïncidence, selon le préfet, qui affirme avoir profité d’une opération de maintenance sur le radar pour demander à la société de retirer le panneau. Reste 14 panneaux à enlever dans le Doubs.

Le reste de la France devrait suivre très rapidement dans les prochaines semaines...

Publicité

Commentaire (0)

Publicité