Le système était présumé redoutable, et cela se vérifie dans les chiffres. Selon Lefigaro.fr, les radars embarqués dans des véhicules de police banalisés ont « flashé » 300.000 conducteurs depuis mars 2013…

Nouvelle génération
En mars 2013, la nouvelle génération de radars automatiques était lancée : des dispositifs embarqués dans des véhicules de police banalisés, capables de prendre une photo en déplacement, et sans flash, donc invisibles des autres conducteurs… On frémissait en imaginant le nombre d’excès de vitesse constatés.

Le résultat est simplement effrayant : 300.000 automobilistes pris en un an, d’après Lefigaro.fr… 822 par jour, pour 99 Renault Mégane et Peugeot 208 actuellement équipés !

66 %
« Le taux d’exploitation des clichés obtenus par le biais de ces appareils (PV envoyés par rapport aux photos prises) est de 66 %, quand il est de 60 % avec les autres radars », explique Henri Prévost, délégué interministériel adjoint à la Sécurité routière, sur Lefigaro.fr. Les radars interceptent « 1 % des grands excès de vitesse supérieurs à 60 km/h contre 0,2 % avec les autres radars dits classiques ».

Petits excès de vitesse
Mais la majorité des infractions relevées concernent de petits excès de vitesse : 90 % sanctionnent des vitesses mesurées entre 10 et 30 km/h au-dessus de la limite.

Environ 180.000 photos sur les 300.000 ont donné lieu à un avis de contravention, le reste ne pouvant être utilisé en raison de flous, photos mal prises, plaques peu lisibles…

Palmarès : Paris en rouge
La France des départements n’est pas égale devant ce nouveau genre de constat d’infraction. 23.710 photos ont été prises par les véhicules banalisés stationnant à Paris. La Moselle vient ensuite (19.210 photos depuis mars 2013), et devance les Bouches-du-Rhône (15.498 photos depuis juin 2013).

L’Ile-de-France est sur-représentée : 12.926 photos ont été enregistrées dans les Yvelines ; 12.449 dans l’Essonne ; 10.107 dans le Val d’Oise ; 5.517 en Seine-et-Marne.

Bientôt en Berlingo
Lefigaro.fr annonce également que les radars mobiles seront bientôt installés dans des Berlingo banalisés.

Il est prévu d’équiper une flotte de 200 véhicules en circulation sur le territoire national en 2014, puis 100 supplémentaires en 2015. Ces 300 radars embarqués remplaceront numériquement des cabines fixes anciennes, considérées comme « moins performantes ».

Publicité
Publicité