Cachés derrière un talus, enfouis dans les feuillages, dissimulés derrière un panneau publicitaire, les forces de l’ordre utilisent toutes sortes de stratagème pour se rendre invisible. Pourtant, les différents ministres des Transports nous promettaient une transparence totale des contrôles, et surtout juraient qu’il ne s’agissait pas de piéger les gens.

Mais voilà, le sentiment d’être pris au piège et, finalement, que les radars ne sont là que pour rapporter de l’argent à l’Etat est de plus en plus partagé par les conducteurs. Pour 66,9% des sondés, les radars ne sont pas placés à un endroit dangereux, et pour 80,4% d’entre eux, ils sont placés là où ça rapporte le plus.

Alors que le gouvernement prévoit de doubler le nombre des radars d’ici à trois ans, les Français estiment à 85 % qu’il y en a assez.
Les seuls qui s’en sortent bien, ce sont les radars des feux tricolores : 73,9 % des sondés pensent que c’est une bonne idée mais, à 76,4%, ils estiment que « c’est des radars en plus ». Sous-entendu que leur fonction première n’est pas la sécurité…

Publicité
Publicité