« Tous les moyens pour contrôler la vitesse sont les bienvenus, y compris le contrôle de la vitesse sur les tronçons (…). Le gouvernement devrait également prendre des mesures fortes et immédiates avec notamment la mise en place de radars en flux de circulation et la suppression des panneaux signalisant les contrôles radar. Ceci permettrait d’assurer un contrôle effectif de la vitesse sur l’ensemble du réseau routier », commente dans un communiqué Vincent Julé-Parade, vice-président de Victime et Citoyens.

Rappelons que cette structure est soutenue (financièrement, s’entend…) par le ministère de la Justice et par la Délégation interministérielle à la sécurité routière (DSCR). Ceci explique cela !

Publicité
Publicité