Les premiers radars arrivent en Tunisie, et pas de la meilleure manière qui soit. Suivant une politique similaire à celle de la France il y a quelques années, les autorités tunisiennes instaurent leurs premiers radars automatiques pour une meilleure sécurité sur leurs routes. À l’annonce du projet il y a plusieurs mois, elles promettaient que les boîtes seraient signalées par des panneaux et annoncés par campagne de communication. Ce qui ne fut pas le cas.

Instaurés depuis quelques jours, les radars ne font l’objet d’aucune communication ni signalisation. Résultat : 2.500 conducteurs ont été flashés en trois jours.

(source infotunisie.com)

Publicité
Publicité