Un radar automatique est installé, depuis un an, sur la RN7, entre Pontcharra-sur-Turdine et l’Arbresle. La bonne nouvelle, s’il faut en trouver une, c’est qu’il était signalé par un panneau, dit pédagogique. Mais aujourd’hui, ce dernier ne fonctionne plus.

Le radar avait été installé en octobre 2011, dans le sens Tarare-Lyon, peu avant le carrefour avec la D67, au niveau de Saint-Romain-de-Popey. Un panneau lumineux signalant sa présence, et fonctionnant à l’énergie solaire, avait également été installé.

Au soleil. Depuis le début des vacances d’été, les usagers de la RN7 n’ont pu que constater que ce radar dit pédagogique ne fonctionnait plus.
Ce n’est point la faute au soleil l’alimentant en énergie, hormis la nuit ; il n’a aucune raison de rester éteint.

En panne. La pédagogie serait-elle en panne, laissant la part belle à la répression aveugle ? Idéalement placé en descente, il n’est nul besoin d’accélérer pour dépasser le seuil fatidique des 70 km/h. Quelques traces de freinages d’urgence peu avant le radar semblent d’ailleurs en témoigner.

En attendant, cette panne, volontaire, par manque d’entretien ou autre raison, ne semble pas déranger les autorités compétentes.

 - 
Publicité
Publicité